Émissions Toutes les émissions

Famille mode d'emploi

27min

Le choix du prénom avec Zahour Elgalta

Par le mercredi 21 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Zahour Elgalta, psychologue à Nîmes
Zahour Elgalta, psychologue à Nîmes © Radio France - Servane Estarellas

Conseil : un livre " Aïe, mes aieux" Anne Ancelin Schutzberger

Prénom simple, composé.

L'officier d'état civil contrôle le (ou les) prénoms choisis par les parents au moment de la déclaration de naissance. Il avertit le procureur de la République s'il estime que :

le prénom nuit à l'intérêt de l'enfant (prénom ridicule, par exemple),

ou si le prénom méconnaît le droit d'un tiers à voir protéger son nom de famille (par exemple, un parent ne peut choisir comme prénom le nom de famille d'une autre personne et dont l'usage constituerait une usurpation).

Il n'existe pas de liste de prénoms autorisés. Les calendriers auxquels il est possible de se référer peuvent être français ou étrangers. Ainsi, les prénoms connus étrangers, certains diminutifs... peuvent être choisis.

Le nombre de prénoms qui peuvent être attribués par les parents à un même enfant n'est pas fixé par la loi.

Si l'enfant porte le nom d'un seul de ses parents, il ne peut pas avoir comme prénom le nom de l'autre parent. Par exemple, un enfant qui a pour parents monsieur Dupont et madame Martin et qui porte seulement Dupont comme nom de famille ne peut pas avoir Martin comme prénom.

En cas de désaccord entre les parents sur le choix du prénom à donner à l'enfant, le juge aux affaires familiales est compétent pour trancher le litige.