La galère des zones blanches internet en Centre Bretagne

2' Actu de France Bleu Breizh Izel

Le collectif internet Kreizh Breizh en appelle au président du conseil général des Côtes d'Armor, car si 80% des habitants bénéficient déjà du très haut débit, le reste pourrait attendre 2030 si rien n'est fait.

La faute à un problème réglementaire qui pourrait bien empêcher ces zones blanches de bénéficier dans les 5 ans à venir du très haut débit comme prévu par la communauté de communes du Kreizh Breizh. Le collectif réclame donc une dérogation à Claudy Lebreton, car pour le moment c'est la galère pour les habitants et les entreprises du secteur.

Ecoutez le reportage de Rafaela Biry-Vicente du côté de Glomel.

Partager sur :