Émissions Toutes les émissions

L'invité(e) de 8h15

Du lundi au vendredi à 8h15.

Affaire Findus. Guillaume Garot, ministre de l'agroalimentaire.

Podcasts : iTunes RSS
Parcours de la viande pour Findus
Parcours de la viande pour Findus © IDÉ

Les autorités françaises ont réclamé lundi plus de transparence dans la filière viande après la découverte de cheval dans des préparations au bœuf distribuées dans plusieurs pays européens, provoquant un retrait des rayons des plats surgelés concernés.

Une réunion de crise est prévue ce lundi à Bercy en présence des ministres de l'Agriculture Stéphane Le Foll, de la Consommation Benoît Hamon et de l'Agroalimentaire, Guillaume Garot, avec des représentants de la filière viande. L'enquête menée en France par la Répression des fraudes (DGCCRF), a mis en lumière un circuit complexe de commercialisation de cette viande.Findus, marque dont certains produits contenaient de la viande de cheval, se fournissait auprès d'une usine luxembourgeoise du groupe français Comigel, qui se fournissait elle-même auprès de Spanghero, filiale du groupe Pujol.Ce groupe a acquis de la viande surgelée via un négociant chypriote qui avait sous-traité la commande à un trader situé aux Pays-Bas, ce dernier s'étant fourni auprès d'un abattoir et d'un atelier de découpe en Roumanie. Le nombre d'intermédiaires est tellement important qu'il est difficile de maîtriser la traçabilité du produit. Findus France estime avoir été trompée et va porter plainte contre X aujourd'hui. Les réactions se multiplient. La quasi totalité des grands distributeurs français ont hier annoncé le retrait des produits surgelés susceptibles de contenir du cheval en lieu de place de viande de bœuf.