Toutes les émissions Émissions

Du lundi au vendredi à 8h15.

Assassinat de Jean-Luc Chiappini. Hélène Constanty, journaliste indépendante

Jean-Marc Chiappini (à droite)

Le président du Parc naturel régional de la Corse, Jean-Luc Chiappini, 65 ans, a été tué par balles jeudi à Ajaccio, troisième notable assassiné en six mois dans la Cité impériale.

Jean-Luc Chiappini, qui revenait d'un déplacement à Paris, a été tué au volant de sa voiture de fonction dans laquelle il était seul, lors d'un guet-apens, peu avant 13H30, sur la route reliant l'aéroport Napoléon Bonaparte, à Campo dell'Oro, au centre d'Ajaccio, à moins de dix kilomètres.Il a été atteint d'au moins trois coups de feu tirés par le passager d'un scooter qui est parvenu à s'enfuir.Maire depuis 1977 du village de Letia (Corse-du-Sud) et récemment réélu à la présidence du PNRC, Jean-Luc Chiappini, qui présidait le Parc depuis 1995, est le troisième notable tué par balles à Ajaccio en à peine plus de six mois.Ce dixième homicide depuis janvier en Corse a conduit le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, à demander « l'aide de la population ».Jean-Marc Ayrault a demandé à Manuel Valls et à la ministre de la Justice Christiane Taubira de « mobiliser tous les moyens pour interpeller les auteurs et les déférer devant la justice » et réaffirmé dans un communiqué que « le gouvernement reste déterminé à lutter contre la violence » en Corse.

Partager sur :