Émissions Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

2min

Française, Français, Portraits - Dom Pérignon

Podcasts : iTunes RSS
Dom Pérignon
Dom Pérignon © Getty

Sainte-Menehould, mais c'est ould ? Hahaha, et bien dans la Marne à l'Est, et c'est en décembre 1638 que, moi Pierre, je déboule sur cette planète qui va retenir mon nom, pour l’éternité.

Papa, a des vignes, il me fait bosser pendant les vacances. Enfant de chœur, jésuite, et enfin bénédictin, j'alterne alors travail manuel, travail intellectuel et théologie. Comme tout bon moine qui se respecte, je suis bercé au sang du Christ, et comme je m'y connais, on me refile la charge des vignes du Seigneur, enfin surtout celles de l'Abbaye.

J'excelle, je surveille tout. Lors d'un pèlerinage à Saint-Hilaire dans l'Aude, où on ne vit pas que de privations, je vais voir des potes (pour un moine ?) qui font du pinard (idem) effervescent à Limoux. C'est génial leur truc ! Il faut que je ramène ça à la casa.
Avec mon collègue, un certain Ruinart, (je laisse les connaisseurs apprécier...) on teste la méthode sur nos raisins d’Épernay. Je suis le premier à mettre en place, avant pressurage, l'assemblage de différents types de raisins, il est là mon génie ! Il n'y a que moi qui goûte, je suis le premier œnologue.

A l'époque nous disposons de bouchons en bois pour fermer les bouteilles. Je mets en place une manière plus hygiénique et plus esthétique, les bouchons en cire. Pas de bol, ils explosent tous sous la pression du sucre et de la cire tombe dans le vin, cela fermente le précieux liquide, créant du gaz carbonique et les fait exploser. Je viens d'inventer la fameuse méthode champenoise.

Louis XIV et le cousin de d'Artagnan adorent mon vin du diable, ce sont eux qui font de moi une légende. Alors qu'en fait cette fermentation qui est hyper aléatoire à l'époque, m'ennuie plus qu'autre chose, j'essaie par tous les moyens de la réduire.

De plus, je n'ai rien inventé, la méthode de mes potos de Limoux existe déjà depuis plus d'un siècle. C'est Pasteur, qui en améliorera le principe.

Je m'enferme définitivement dans mes caves à 76 ans, le 14 septembre 1715 à Hautvillers dans la Marne.

Moi, Dom Pérignon.