Émissions Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

2min

Françaises, Français, Portraits - Sacha Guitry

Podcasts : iTunes RSS
Sacha Guitry
Sacha Guitry © Getty -

''Le mariage, c'est résoudre à deux, les problèmes qu’on n’aurait pas eus tout seul !'' Pas faux non ? Alexandre, né à Saint-Pétersbourg, le 21 février 1881. Papa et maman sont comédiens, ils ont signé un contrat de 9 ans en Russie dans une troupe de théâtre.

Mon parrain n'est autre que l'empereur Alexandre III. Papa trompe tellement maman, notamment avec Sarah Bernhardt, qu'elle le quitte. Alors oui bon, d'accord je vais tenir plus de lui que d'elle. Si les femmes savaient combien on les regrette, elles s'en iraient plus vite, non ? C'est à 5 ans à peine que je fais mes débuts sur scène.

Je déteste l'école, mais j'ai un talent inné pour la comédie et l'écriture. Je vais me lancer dans le théâtre, le cinéma, la radio, la télévision, le dessin, la peinture. Durant la 1ère guerre mondiale, je ne suis pas mobilisé à cause de mes rhumatismes permanents, mais je moque la culture allemande dans mes œuvres, et vais tout au long de ma vie encenser la nôtre. Si pendant la seconde guerre je continue de jouer, créer, c'est bien pour cette raison, montrer aux boches la supériorité de notre culture ! Ils auront la France, mais ils n’auront pas la culture française ! Les FFI auront beau m'accuser d'intelligence avec l'ennemi, parce que j'ai joué sous l'occupation, m'enfermer 2 mois à la libération, ils n'apportent jamais aucune preuve de ce qu'ils avancent, ils n'ont rien compris.

Tout comme les critiques qui me dégomment toute ma carrière, ils sont verts de jalousie, le public m'adore. Et ceux qui me traitent de misogynie, n'ont pas plus compris, d'accord j'ai pu dire ''Dieu créa la femme en dernier, on sent la fatigue...'' ou ''les avocats portent des robes, pour mentir aussi bien que les femmes !'' mais je les aime par dessus tout justement ! 5 femmes, toutes actrices, des maîtresses, je n'ai pas pu toutes les goûter, c'est bien mon seul regret. Arletty ne veut pas m’épouser, elle prétend que je me suis déjà épousé moi-même.

Peu importe, mon œuvre est monumentale, Orson Welles me considère comme son maître, j'ai inventé la voix off au cinéma, et laisse des centaines de créations et de citations.

Je pars le 24 juillet 1957, à Paris à 72 ans.