Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

Bertrand Du Guesclin
Bertrand Du Guesclin © Getty

Françaises, Français, Portraits - Bertrand du Guesclin

Diffusion du jeudi 1 décembre 2016 Durée : 2min

Je suis laid, petit, noir, breton et mes parents me détestent. Bertrand, né en 1320 à côté de Dinan. Il faut qu'à six ans, je retourne la table, pour reprendre ma place d'aîné au repas et qu'une bohémienne me prédise un grand avenir, pour qu'on me témoigne un minimum de respect dans cette famille !

A 17 ans, lors d'un tournoi à Rennes, masqué, j'atomise 15 adversaires, le 16ème c'est Papa, qui ne m'a pas reconnu, quand j’enlève mon masque, il tombe des nues et il va dès lors m'aider à intégrer l'armée du roi Charles V.

Ce dernier me fait connétable, chef de ses écuries et commandant suprême de l'armée française. Je suis surnommé le Dogue noir de Brocéliande et je me bats comme un enragé pour bouter les anglais hors de France. Alors noir, je le suis assurément, persuadé d’être l’héritier d'un roi africain nommé Aquin, je rêve de reprendre mes terres là-bas. A l’époque le racisme n'existe pas dans notre pays, il n'apparaît qu'au 17ème siècle, donc ça ne pose aucun problème qu'un homme à la peau noire comme celle d’un sanglier dirige son armée.

De ma vie de combat contre les « rosbifs » au service de Charles, les uns retiennent un dévouement sans faille au service de la France, et de ma propre image, oui je suis un peu égocentrique, les autres m'accusent de haute trahison envers le peuple breton... je vous laisse imaginer qui dit quoi !

C'est à 60 ans, pas mal pour une vie de combat, en 1380, le 13 juillet, que je rends les armes sur le champ de bataille de Châteauneuf-de-Randon en Lozère. Charles V en hommage, découpe ma dépouille en 4 sépultures éparpillées, drôle de coutume non ?

Moi, Bertrand Du Guesclin.

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka