Les séries France Bleu Émissions

14h45

Françaises, Français, Portraits - Charles Martel

Charles Martel

Je suis né en Belgique près de Namur, le 23 août 686. Papa, Pépin le Jeune, me prénomme Charles, il est maire de Quierzy-sur-Oise, petit patelin de 431 âmes aujourd'hui, mais qui a été la capitale du royaume des Francs sous les Mérovingiens, et les Carolingiens.

Françaises, Français, Portraits - Charles Martel

C'est d'ailleurs moi, le premier, qui monte la branche carolingienne. Quand père meurt, son ancienne nénette, Plectrude, (non mais c'est quoi ce prénom, je comprends pourquoi il l'a larguée)... enfin, elle flippe que je prenne le pouvoir et m'emprisonne. Mais elle ne me connait pas la Plectrude... je m'évade, prends la tête d'une armée et reprends la mairie.

Je pacifie et je réunis le royaume Francs, dans toutes ses composantes. ''On se calme les bœufs, on arrête de se taper dessus, maintenant on s'aime, on boit, on fait des gamins, vous allez voir c'est bien aussi''.

Bref, en 732 y a un pépin, le duc d'Aquitaine qui me déteste, m'appelle pourtant à la rescousse, paraît qui y a des arabes qui ont dévasté sa ville. J'y vais et les défonce à Poitiers en octobre. Du coup je me récompense en annexant la région et en profite pour trucider 2,3 seigneurs qui s'étaient alliés aux musulmans qui commençaient à devenir un peu trop intrusifs !

Je créé une armée de métier et paie mes cavaliers pour qu'ils se battent. C'est la 1ère armée permanente d'Europe.

A la mort de ce qui sert de roi en France, à cette époque Thierry IV, sans doute le dernier mérovingien, je prends le pouvoir, mais je ne serai jamais couronné. Pas grave, mon fils Pépin le Bref et le sien Charlemagne, seront officiellement rois, eux !

C'est à 55 ans, que toujours au pouvoir officieusement donc, je rends les armes, le 22 octobre 741 à Quierzy-sur-Oise.

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka

Partager sur :