Les séries France Bleu Émissions

14h45

Françaises, Français, Portraits - Germaine Poinso-Chapuis

Françaises, Français, Portraits - Germaine Poinso-Chapuis

Je suis née à Marseille, le 6 mars 1901, d'une famille de négociants ardéchois, qui me prénomment Germaine Marie Joséphine. Elle est pas belle la vie, déjà ? J'obtiens un doctorat en droit romain... heu oui ça sert à rien, la puissance de Rome, étant un peu passée de mode, c'était juste pour le swag ! Rapidement, je deviens avocate, et féministe. Oui, avocate à Marseille, je me suis dis que j'aurai du taf !

Je vais avoir 3 combats majeurs dans ma vie et qui ne me quitteront jamais, les enfants, les femmes, et l'alcool. J'épouse Henri, en 1937. Je suis très catho, et humaniste, capable de plaider la cause des féministes laïques aussi bien que les catholiques conservatrices. Sans schizophrénie aucune ! Quand Gaston Defferre prend le maquis pour la Résistance, je gère son cabinet, héberge des résistants, des juifs, et défends les ''terroristes'' que Vichy nomme ainsi ! Des héros en fait quoi !

Je suis médaillée de la Résistance, à la fin de la guerre. La France est alors, en pleine reconstruction, en proie aux épidémies, et l'euphorie de la Victoire se concrétise par une consommation explosive d'alcool. Mon expérience phocéenne dans ces domaines, pousse Robert Schuman à me nommer, 1ère femme Ministre à part entière, de l'Histoire de la République. Ministre de la Santé Publique. Je vais déposer 10 projets de loi, pour la défense des enfants, contre l'alcoolisme et la prostitution. Ensuite, quand je sors du Gouvernement, comme députée, je suis prolifique, 28 textes, 74 projets de loi sur la santé. Je ne dors pas quand je suis à l’Hémicycle, moi !

Enfin, conseillère municipale à Marseille, je défends le droit des femmes. Je n'ai jamais arrêté, je suis une acharnée du boulot, avec de vraies convictions, si vous voyez ce que je veux dire.

Je m’éteins, après avoir aussi, œuvré pour la construction européenne, le 20 février 1981, à 79 ans, dans ma bonne vieille ville, où une sardine peut boucher un port !

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka

Partager sur :