Émissions Les séries France Bleu

14h45

Françaises, Français, Portraits - Jean-Paul Sartre

Jean-Paul Sartre

Orphelin de père à 15 mois, c’est dans le très chic 16ème arrondissement de Paris que je vois le jour, le 21 juin 1905, sous les prénoms de Jean-Paul Charles. Je déteste mon beau père, les 4 années passées à ses côtés, sont un calvaire.

Françaises, Français, Portraits - Jean-Paul Sartre

A cette époque, avant guerre, je ne pense qu’à ma gueule, j’entre à l’Ecole Normale, passe mon agrég, et deviens prof de philo à Neuilly. 16ème, Neuilly, oui je sais, mais ne vous y trompez pas, ça ne veut rien dire, bien au contraire. Je rencontre Simone, c’est l’amour fou. Pendant la guerre, soldat, prisonnier, résistant, et auteur engagé, je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Je change radicalement, l’engagement devient pour moi, l’essence même de l’existence. Camus me recrute pour son journal, « Combat ». Que ce soit dans mes bouquins, pièces de théâtre, ou biographies, je dénonce le capitalisme, l’impérialisme, et l’américanisme. Je prône, la prise en main de sa propre destinée, Dieu n’existant pas pour moi.

Je suis l’héritier de Descartes, Marx ou Heidegger. Je crée l’Existentialisme, la revue « Les Temps Modernes ». Je lutte contre la guerre d’Algérie, celle du Vietnam, prends parti pour la cause palestinienne, je suis de toutes les luttes humanistes. Je refuse le prix Nobel de littérature, pour moi aucun homme ne mérite d’être consacré de son vivant ! « La Nausée, l’Etre et le Néant, les Mains Sales », deviennent des monuments de la littérature et de la pensée philosophique mondiale. C’est dans le 14ème à Paris, le 15 avril 1980, à 74 ans, que je vous laisse méditer sur mes pensées. Bien à vous.

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka

Partager sur :