Les séries France Bleu Émissions

14h45

Françaises, Français, Portraits - Jeanne Hachette

Jeanne Hachette (Image d'illustration)

J'arrive quelques années après la grande Jeanne qui bouta les Anglais, et qui a réussi l'exploit d’être récupérée à la fois par Pétain, et les Résistants ! Donc, moi, c'est Jeanne, également, née à Beauvais, le 14 novembre 1456.

Françaises, Français, Portraits - Jeanne Hachette

Comme je ne vais combattre ''que'' les bourguignons, l'Histoire de me retiendra pas ! Ingrate va !

A cette époque, Charles le Téméraire, patron de la Bourgogne, fait la guerre au Roi de France, Louis XI. Et comme ce dernier se fait emmerder aussi par les bretons sur sa gauche, ses forces sont forcément divisées par 2. Moi, je suis de son côté. C'est à Beauvais que le Téméraire va se casser les dents. Lors du siège, les femmes dont je fais partie évidemment, aident les hommes de la ville à lui jeter de l'huile bouillante sur la tronche. Je m'empare même d'une hache, et jette dans le vide un des assaillants qui tentait avec son échelle de passer les murs des remparts.

Je mets le feu à une porte par laquelle ils entraient dans la ville. Au bout de 5 jours, Charles jette l’éponge. Louis nous récompense, nous laissant le choix de nos élus locaux. Les hommes nous laissent, entrer dans la ville les 1ères, lors des commémorations de la Victoire. Louis nous exempte aussi de l’impôt. Merci qui ?

He ben, vous le croyez, vous le croyez pas, mais je suis oubliée pendant des siècles. Ce n'est qu'en 1851 que Louis Napoléon Bonaparte me réhabilite, construisant une statue à mon effigie Place de la Mairie à Beauvais.

En 1920, lors de la canonisation de Jeanne D'Arc, qui devient le symbole de l’héroïne catholique, je deviens par opposition, instantanément, celui de l’héroïne laïque !

Bon en 1940, toutes les archives de la ville crament, du coup aucune preuve de mon existence ! C'est ballot ! Bon, moi je sais que j'y étais, maintenant si vous en doutez, c'est pas mon problème !

Je ne me souviens plus bien quand je suis morte, ni à quel âge bien évidemment, mais c'est à Beauvais, ça c'est sûr.

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka

Partager sur :