Émissions Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

2min

Françaises, Français, portraits - Marie Marvingt

Podcasts : iTunes RSS
Aerostat
Aerostat © Maxppp - Maxppp

Aujourd'hui, Marie Marvingt est notre portrait du jour

Autant il y a des gens qui s'ennuient toute leur vie, autant j'aurais bien récupéré leur existence pour prolonger la mienne. J'ai tellement fait de choses, j'aurais bien pris 2 ou 3 vies de plus, moi. Je suis Marie, née le 20 février 1875 à Aurillac. Papa est directeur des postes, fonctionnaire donc, vous l'avez compris, ça ne va pas du tout être mon cas .
Nous déménageons rapidement à Metz, puis Nancy, je serai attachée à ma Lorraine d'adoption jusqu'à la fin. Je ne peux rester en place, j'ai un besoin vital de bouger, et de me dépasser surtout.

Ce n'est pas pour rien, que je suis la femme la plus décorée au monde, et celle qui détient le plus de records. 17 mondiaux, 35 décorations.
Je pratique tous les sports. Quelques exemples : je suis la 1ère à faire un saut périlleux sur un cheval au galop ! A traverser Paris à la nage, à sauter à ski, à faire le tour de France, derrière les drogués....heu pardon les cyclistes hommes.

Je parle 6 langues ainsi que l’espéranto, vous savez, le truc génial qui devait réunir les peuples dans une même langue, on voit ce que ça a donné ! Je reçois un prix en cuisine, je chasse le phoque et la panthère, j'invente le ski métallique, je suis aviatrice....Je n'ai pas de descendance, pas le temps.
Pendant la 1ère guerre mondiale, je mets au point un avion sanitaire permettant de sauver plus de 6000 vies. Je me fais passer pour un homme, et combat à leurs côtés des semaines. Pendant la seconde, j'entraîne les secouristes de l'air, et monte un centre de convalescence pour aviateurs blessés.

A 85 ans, j'obtiens mon brevet de pilote d’hélico, à 86 je relie avec ''zéphirine'' ma bicyclette, Nancy à Paris. Je permets aux femmes de s’émanciper et de sortir de la sphère domestique. Je suis considérée à l'étranger comme la femme française la plus importante depuis Jeanne D'Arc, tu m’étonnes.
Allez, il me reste encore de l’énergie, il faut que je batte le record du monde de..... ah, trop tard....c'est le 14 décembre 1963, à Laxou, à 88 ans, que la faucheuse m’empêche d'aller plus loin....