Les séries France Bleu Émissions

14h45

Françaises, Français, Portraits - Marie Pape-Carpantier

La liberté guidant le peuple

Quelle est selon vous la différence entre une salle d'asile et une école maternelle ? Je vais vous le dire, moi, Marie-Joséphine née le 10 septembre 1815 à La Flèche dans la Sarthe, mais pas tout de suite.

Françaises, Français, Portraits - Marie Pape-Carpantier

Papa se fait tuer pendant les 100 jours, quand Napoléon revient, maman détruite se laisse alors aller dans la misère. A l'école c'est moi qui trinque avec leurs méthodes archaïques et brutales. Humiliée à 11 ans, obligée de porter la robe de pénitence (espèce de burqa débile) parce que j'ai frappé une camarade, je quitte l'établissement et je pars aider maman, couturière.

En 1833, l'Etat oblige toutes les communes à ouvrir une école primaire. Vu l’expérience que j'ai, je décide de m'occuper des enfants. Eveiller leur curiosité, leur apprendre à lire et à écrire en s'amusant, me paraît tellement plus efficace, que les anciennes manières, je vais y consacrer ma vie.

On appelle ça des salles d'asile, je demande à Lazare Carnot, ministre de l'instruction publique et père du futur président Sadi Carnot, de changer le nom en ''école maternelle''.

Je forme les futures institutrices, mes méthodes font un carton, les enfants adorent, sont heureux de venir à l'école. Je donne 5 jours de conférence à la Sorbonne, le ministre qui me charge de le faire, estime qu'une femme, une mère, la doyenne des salles d'asile est la mieux placée. C'est d'ailleurs mon nouveau combat, l'éducation des filles, elles doivent avoir les mêmes chances que les hommes et qu'on prenne leur avis et leur expérience en compte. Nous ne sommes pas bonnes qu’à la couture et au ménage ! Bon l'époque n'est pas prête !

Je meurs épuisée par cette vie de combat, mais j'ai quand même la satisfaction d'avoir révolutionné l'éducation des enfants grâce à mes écoles maternelles. Nous sommes le 31 juillet 1878 à Villiers-le-Bel, j'ai 62 ans.

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka

Partager sur :