Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

Max Linder
Max Linder © Getty

Françaises, Français, Portraits - Max Linder

Diffusion du vendredi 25 novembre 2016 Durée : 2min

Alors moi, Gabriel Leuvielle, né le 16 décembre 1883 à Saint-Loubès en Gironde, je suis une véritable légende. Mes parents, vignerons, ruinés par le phylloxéra qui ravage les vignobles bordelais, partent aux Etats-Unis refaire leur vie et nous placent chez nos grands-parents, mon frère et moi.

J’intègre le conservatoire de Bordeaux, me fais virer après avoir hurlé sur un prof, change de nom et entame une carrière avec les studios Pathé qui me signent un contrat pour faire du cinématographe. Mon génie comique va faire un malheur et le tour du monde. 500 films, des contrats dépassant les 5000$ par semaine, je crée mon personnage Max, dandy élégant, au chapeau haut de forme et petite moustache, qui ne pense qu’à la bagatelle avec ces dames ! Je suis la première star internationale du cinoche, muet certes, mais tout le monde me connaît, Charlot prendra exemple sur mon personnage pour créer le sien, si ce n’est pas une preuve ça !

A 37 ans, je tombe fou amoureux d’une gamine de 16, une lolita irrésistible. Je l’épouse contre l’avis de sa mère, lui fais une gamine, mais forcément à son âge et avec son physique, elle plaît beaucoup. Beaucoup trop à mon goût. Fou également de jalousie, je tente un premier suicide raté aux anxiolytiques, il me faut un deuxième essai pour y arriver, et cette fois …elle est à mes côtés, nos veines tranchées !

Mon frère qui me déteste, normal c’est un raté lui, détruit mes bobines en les enterrant dans son jardin. Il ne reste aujourd’hui qu’une centaine de mes films. Le cinéma que j’ai créé à Paris est toujours là, à la même place sur les grands boulevards et porte toujours mon nom. C’est à 41 ans que je passe donc à la postérité, le 31 octobre 1925 à Paris. Moi, Max Linder.

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka