Replay du vendredi 27 novembre 2015

Françaises, Français, portraits - Nicolas Fouquet

- Mis à jour le

Aujourd'hui, Nicolas Fouquet

© Corbis

Paris, le 27 janvier 1615, je pousse mon premier cri, maman me prénomme Nicolas.

Alors oui je suis bien né OK, papa est conseiller d’état au parlement de Paris, nous ne nous mélangeons que très peu aux gueux, ceci explique sûrement cela.

Alors que tout le monde dans la famille veut me faire faire une carrière ecclésiastique, c’était un bon plan à l’époque, je suis quand même quelques cours, manière de me créer un réseau, mais bifurque rapidement vers la sphère politique grâce à Papa.

Je change radicalement, je deviens un laïc forcené, ni Dieu, ni maître ! Bon la famille est protégée par Richelieu, et quand celui-ci décède, Mazarin prend le relais, c’est sûr ça aide.

Mots clés: