Émissions Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

2min

Françaises, Français, Portraits - Nicole Mangin

Podcasts : iTunes RSS
Image d'illustration : Intervention de la Croix -Rouge lors de la première guerre mondiale
Image d'illustration : Intervention de la Croix -Rouge lors de la première guerre mondiale © Getty

C’est le 11 octobre 1878 que mes parents, petits bourgeois de la Meuse, me donnent le jour à Paris, moi Nicole. Je fais médecine, mais à l’époque une femme ça se marie surtout.

C’est donc ce que je fais à 21 ans avec un riche exploitant de champagne, mais moi les bulles, ça ne m’enivre pas ! Je divorce, reprends mes études et j’obtiens mon diplôme de médecin. La guerre éclate, j’ai 36 ans, on a besoin de toubibs, je m’engage.
Mais le monde est déjà un petit peu misogyne, à l’époque. Je prends le nom de mon ex, Girard, ils comprennent Gérard, l’affaire est faite ! Je ne vous dis pas la tête du médecin-chef quand il me voit, jolie blondinette en tailleur ! Il me colle néanmoins à Verdun ! Un véritable champ de sang ! J’opère sous des tentes de fortune. Je sillonne les tranchées avec Dun, ma chienne qui ne me quittera jamais.

Je lis la détresse et la peur dans les yeux de ces petits gars… Quand l’ordre d’évacuation est donné, je ne peux me résoudre à abandonner les 9 blessés dont j’ai la charge. Touchée moi-même à la tête, je prends le volant de la camionnette et, bravant les obus, je nous sors de cet enfer. Je suis l’unique femme qui aura jamais opéré sur le champ de bataille de cette foutue guerre.
Ils seront même obligés de revoir l’uniforme par la suite. Ils diront de moi, « c’était un petit bout de femme à faire marcher un régiment » En 1916, on me donne la direction d’un hôpital parisien.

Je m’investis au sein de la Croix Rouge, donne des conférences sur le rôle des femmes pendant la Grande Guerre et prépare une tournée internationale sur le sujet. Mais, épuisée, le 6 juin 1919 à 41 ans, on me retrouve sans vie, bourrée de médocs, ma fidèle Dun à mes côtés.

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka