Émissions Les séries France Bleu

14h45

Françaises, Français, Portraits - Paul Valery

Paul Valery

Je suis né à Sète, le 30 octobre 1871, et on m'appelle Paul. Papa est Corse, maman Génoise, ce qui à quelques siècles près, est la même chose ! C'est à Montpellier que je fais mes études de Droit, faute de n'avoir pu entrer dans la Marine.

Je commence aussi à écrire deux, trois vers, que je partage avec mes potes, Gide, ou Mallarmé. Lui, je lui serai fidèle jusqu'à la fin.

Paul Valery

C'est une nuit à Gênes, que j'ai LA révélation ! Je lâche la poésie, pour me consacrer à la pensée et au raisonnement. Je pars à Paris, deviens rédacteur au Ministère de la Guerre, et secrétaire chez Havas. Et je continue à tout noter sur mes cahiers, psychologie, critique de poésies, réflexions sociétales, et j'en passe.

J'épouse une parente de Manet, côtoie les mardis de Mallarmé où il reçoit chez lui, intellos et écrivains.

Je renoue avec la poésie en 1917, et écris mon chef d'oeuvre, ''La Jeune Parque''. Je deviens une sorte de poète officiel, suis promu Commandeur de la Légion d'Honneur, entre à l'Académie Française, et suis nommé président d'honneur de la SACEM. Mes interlocuteurs ne sont pas moins que des Poincaré, Bergson ou Einstein. 
Les philosophes m'ennuient profondément, à l'instar de Descartes, je dépoussière et simplifie leurs pensées.

Je corresponds avec Gide, nous nous inquiétons de la montée des extrémismes partout en Europe. Et quand les schleus débarquent, je refuse de collaborer, je perds tous mes postes d'Etat. J’intègre alors, le Front National de la Résistance.
Je n'ai pas le temps de profiter de la paix, je meurs quelques semaines après la fin de la guerre. Le 20 juillet 1945, à Paris. J'ai 73 ans. Je suis enterré face à la mer, dans cet atypique cimetière marin de Sète.

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka

Partager sur :