Émissions Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

2min

Françaises, Français, Portraits - Pierre Augustin de Beaumarchais

Podcasts : iTunes RSS
Pierre Augustin de Beaumarchais
Pierre Augustin de Beaumarchais © Getty

C'est en lâchant le protestantisme que papa a pu devenir maître horloger. Avec maman, ils ont 10 enfants, je suis le 7ème, Pierre Augustin, né le 24 janvier 1732, à Paris.

Je commence à bosser avec lui, mais je suis un rebelle, ça ne se passe pas très bien. J'invente quand même un nouveau procédé, que me vole l'horloger du Roi. Je lui fais un procès, je gagne, et prends sa place auprès de Louis XV.

C'est à 9 ans à peine, que je crée mon personnage phare. Je me marie, comme lui, et entame une carrière de trader. J'engrange une véritable fortune. Quand ma femme meurt, je récupère le magot, et suis suspecté de l'y avoir un peu aidé.

Bref, je donne des cours de harpe aux filles de Louis, et me remarie avec une femme encore plus riche que la 1ère. Je vous le donne en mille, elle claque après 2 ans...me laisse sa fortune...et allez on remet çà, procès pour détournement d'héritage !

C'est alors que je deviens agent secret de Louis XVI, je tente d’empêcher des pamphlets antimonarchistes, ou de récupérer des documents au chevalier d'Eon. Puis ça me fatigue, j’arrête. Je joue alors un rôle déterminant dans la guerre d'indépendance des Etats-Unis. L'origine des droits d'auteurs en France, c'est aussi moi. Véritable précurseur de la Révolution, je suis emblématique du siècle des Lumières.

Mais mon coup de maître, c'est d'avoir réussi, dans mes pièces de théâtre à démonter la royauté et ses privilèges tout en étant à son service...Toutes mes pièces sont censurées, mais elles obtiennent un succès fou ! Le mariage de Figaro, le Barbier de Séville en sont des exemples criants.

J’échappe à la veuve pendant la terreur. Ils m'accusent encore de tout et de rien. Je suis un homme libre, capable de dénoncer les inégalités, d'où qu'elles viennent, ça dérange, forcément ! ''Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur !''

Je quitte ce monde mouvementé, le 18 mai 1799 à Paris, à 67 ans.

Auteur, mise en forme et illustrations sonores : Régis Taillandier
Narration : Alexandra Mori
Postproduction : France Bleu Hérault
Assistante : Betty Rignol-Angius
Direction : Robert Kudelka