Les séries France Bleu Émissions

Le samedi et dimanche à 6h15

Françaises, Français, Portraits - Aimé Césaire

Aimé Césaire

Maman est une négresse couturière, Papa un nègre fonctionnaire, moi ? je suis nègre aussi quand je nais le 26 juin 1913 à Basse-Pointe en Martinique. En tout cas, c'est comme ça qu'on nous appelle à ce moment-là, des nègres... quel mépris et quelle réduction de notre histoire et de notre peuple.

    Podcasts :

  • RSS

Françaises, Français, Portraits - Aimé Césaire

Je rappelle juste que l'Afrique est le berceau de l'humanité et regorge de ressources naturelles, joyeusement pillées par les blancs !!! Je ne vais jamais cesser de le rappeler et de me battre pour la reconnaissance de mes semblables.

C'est à Paris que je rencontre un autre chantre du concept de négritude que j'ai inventé, Léopold Sédar Senghor. Je fonde le journal ''L'étudiant noir'', je refuse le colonialisme français et prône la culture africaine. Je rentre en Martinique et enseigne à mes élèves la fierté qu'ils doivent avoir d’être noirs. Pendant la seconde guerre mondiale, Vichy nous met un gouverneur autoritaire et répressif. Et comme pour combattre une idéologie il faut faire partie du système j'entre en politique. Je suis de la race de ceux qu'on opprime.

Je deviens, et ce, durant 56 années consécutives, maire de Fort-de-France, puis député et réussis à obtenir la départementalisation de la Martinique, nous devenons un DOM en 1946.

J'aime les belles lettres, j'ai toujours écrit, poèmes, romans, je défends la culture contre l'ignorance, il n'y a qu'en apprenant qu'on avance. Je suis considéré comme un des grands poètes du XXème siècle.

A ma mort, le 17 avril 2008, survenue à 94 ans à Fort-de-France, plusieurs personnalités demandent ma « panthéonisation », je suis enterré chez moi. J'accepte mes origines, mais que vais-je en faire ?

Partager sur :