Émissions Les séries France Bleu

Le samedi et dimanche à 6h15

Françaises, Français, Portraits - Alice Sapritch

Françaises, Français, Portraits - Alice Sapritch

Papa est un joueur invétéré, ses dettes nous empêchent d'avoir une vie décente, il nous fout dans la merde. Nous sommes à Istanbul, le 29 juillet 1916, quand il me donne Alice, comme prénom. C'est donc la misère, nous quittons la Turquie pour Bruxelles, où je fais mes études. Puis fatiguée par cette famille, je monte à Paris, me fais naturaliser, et intègre le Cours Simon.

Je commence à avoir un petit succès dans des rôles dramatiques au théâtre. A la fin de la guerre, j'épouse Guillaume, un des protagonistes de l'assassinat de l'éditeur collabo, Robert Denoël. C'est la même année que je commence le cinéma, avec Montand, Autant-Lara, Cocteau et Truffaut. Mais ce ne sont toujours que des seconds rôles. Ce n'est qu'à 55 ans que la reconnaissance arrive. Et avec deux prestations opposées. La 1ère, c'est un strip-tease d’anthologie face à Montand dans ''La Folie des Grandeurs'', l'autre où j'incarne Folcoche, la mère acariâtre de ''Vipère au poing''.

Puis, je change de cap, passe à la comédie dans des films qui ne marqueront pas forcément l'Histoire, avec Galabru et surtout Paul Préboist. Je joue aussi, Eva Braun, les sœurs Brönte ou Marie Besnard, pour lequel, je reçois un 7 d'Or.

Mais ce qui me fait littéralement exploser, c'est mon auto dérision, j'ai un physique, comment dire...particulier. Je deviens la cible de mes camarades de jeu aux ''Grosses Têtes'' de Bouvard, suis une des voix de Thierry Le Luron, mais surtout surtout, l'égérie de Jex Four...souvenez vous, ''avant j'étais moche'' !

D'origine arménienne, je suis de toutes les manifs qui demandent la reconnaissance de ce génocide par l’Etat Turc. Plus d'un million et demi de victimes !

J'ai une place unique dans le cinéma et le théâtre français. Mon physique et ma voix sont reconnaissables instantanément.

C'est un cancer qui m'emporte, étonnant, moi qui ne fumais pas....non je plaisante, j'ai le porte cigarette en permanence rivé aux lèvres ! Nous sommes le 24 mars 1990, j'ai 73 ans.

Moi, Alice Sapritch.

Partager sur :