Émissions Les séries France Bleu

Françaises, Français, Portraits

Le samedi et dimanche à 6h15

2min

Françaises, Français, Portraits - Pierre Cambronne

Podcasts : RSS
Pierre Cambronne
Pierre Cambronne © Getty

Pierre Jacques Etienne, né à Nantes le 26 décembre 1770, fils de petits bourgeois je suis destiné à faire du commerce. Mais moi c'est avec l'épée à la main que je préfère négocier ! C'est diablement plus efficace.

Et comme je suis on ne peut plus agile avec, je m'engage dans l'armée, et pas n'importe laquelle, la napoléonienne tant qu'à faire. Je participe au matage des révoltes vendéennes, chouannes, ouais, la République ce n’est pas trop mon truc, moi. Je vénère l'Empereur, je le suis partout. Il est d'ailleurs reconnaissant, il me nomme capitaine, puis baron de la Garde Impériale, et pour lui je me bats, en Suisse, en Espagne, en Russie.

Tout n'est quand même pas rose tout le temps, je suis blessé je ne sais combien de fois. A la cuisse, beaucoup, aux mains, à la tête, mais je me relève toujours, et je repars à l'attaque. Indestructible je suis, il ne s'y est pas trompé le Napo.

Mais c'est à Waterloo que je passe à la postérité. Les Allemands, les Néerlandais, et les Anglais sont en train de nous mettre une branlée. Au capitaine british qui me demande de me rendre, je lui réponds ''La garde meurt mais ne se rend pas !'' Il insiste le gonze, alors là, il m'a cherché, faut pas pousser mémé dans les orties, Merde alors ! C'est ce que je lui réponds, en tout cas. J'ai beau nier toute ma vie, que ce mot soit sorti de ma bouche, que le Conseil d'Etat se soit emparé de l'affaire, certains revendiquant la paternité de l'interjection, ce Merde, reste indéfectiblement lié a ma personne. Guitry, Hugo, Proust, y feront référence dans leur œuvre, et m'en rendront hommage. Bref, finalement peu importe qu'il soit de moi ou pas, aujourd'hui si vous me connaissez c'est bien grâce à lui, donc je prends.

Je finis ma vie pénard chez moi à Nantes, nommé général et décoré de tous les grades de la Légion d'Honneur.

Je passe l'arme à gauche, le 29 janvier 1842 à 71 ans, belle performance non ?