Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

André-Marie Ampère
André-Marie Ampère © Getty

Françaises, Français - André-Marie Ampère

Diffusion du lundi 27 mars 2017 Durée : 2min

Il y a 7 unités de mesure internationale, je suis l’une d’elle. U=RI ça vous parle, ben le i c’est moi, André-Marie, né le 20 janvier 1775 à Lyon.

Papa est commerçant en soie, adepte des théories de Rousseau sur l’éducation, il prend parti contre les violences de la Révolution, il est guillotiné en 1793. Ça me fout par terre, je ne savais rien de sa double vie !
Passionné de maths, j’épouse Julie, le rapport ? Elle a un physique aux proportions et aux nombres parfaits ! J’installe un labo chez-moi, et donne des cours. Elle meurt rapidement, je pars alors pour Paris, prends une nouvelle épouse, ça marche pas, je la quitte très vite. Je commence à douter de l’existence de Dieu ! Je me tourne alors vers la philosophie, plus concrète, et je l’enseigne même.
Autodidacte depuis le début, mon génie est de faire entrer les maths dans le monde des physiciens, ils ne s’en servaient quasiment pas avant ! Je mets au point l’électro-aimant, le 1er télégraphe électrique, propose de séparer l’étude des molécules et des atomes, et je suis aussi le 1er à imaginer l’existence des électrons !
J’invente les termes ; courant ; tension électrique, et suis le père de l’intensité électrique qui porte donc mon nom ! Je suis considéré comme le dernier savant universel, c’est pas pour me la péter, mais claque grave non ? Il faut bien quelques compensations avec la vie sentimentale pourrie que j’ai eu!
Mon nom est inscrit sur la tour Eiffel. C’est à Marseille lors d’une tournée d’inspection pour l’Académie des Sciences, qu’à 61 ans, le 10 juin 1836, je meurs dans la totale indifférence, merci vraiment hein!

Moi, André-Marie Ampère.