Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

Benoîte Groult
Benoîte Groult © Getty

Françaises, Français - Benoîte Groult

Diffusion du jeudi 29 juin 2017 Durée : 2min

Benoîte Marie Rose-Nicole née d’une mère dessinatrice de mode, et d’un père styliste de meubles, le 31 janvier 1920 à Paris.

Après une Licence de lettres, j’enseigne, et entre à Libération. Après un premier mariage, j’épouse Georges De Caunes, à qui je donne 2 filles, et me marie au romancier Paul Guimard en 3ème noces, ce qui ne m’empêche nullement d’avoir une liaison avec Marie Laurencin.
Je décide de faire du journalisme et collabore aux magazines « Elle », et « Marie Claire ». Avec ma sœur, nous nous lançons dans l’écriture de romans à quatre mains, et c’est à ce moment-là seulement, que je décide de défendre la cause des femmes.
Je suis la 1ère à dévoiler et à dénoncer publiquement l’excision dont les femmes africaines sont victimes. On me nomme à la présidence de la Commission pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonctions. C’est pour cela que je suis nommée, Officière, Commandeure avec un E, et Grand-officière de la Légion d’Honneur, ainsi que de l’Ordre National du Mérite.
Également jurée du Prix Femina, je suis la 1ère à publier l’intégralité de la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne qu’Olympe de Gouge a rédigée en 1791 !
Ardente défenderesse des droits de mes sœurs, je suis l’héroïne de plusieurs documentaires et de biographies.
C’est jusqu’à l’âge avancé de 96 printemps que j’œuvre dans ce sens, même à la retraite.
Le 20 juin 2016 à Hyères dans le Var, je laisse aux collectifs « La barbe », à « Oser le féminisme », à « Ni putes ni soumises » ou aux Femen, le soin de continuer le combat.
Moi, Benoîte Groult.