Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

Francis Blanche
Francis Blanche © Getty

Françaises, Français - Francis Blanche

Diffusion du lundi 6 mars 2017 Durée : 2min

Papa et Grand-père sont acteurs de théâtre. Avec ces ascendants, comment voulez-vous que le 20 juillet 1921, quand je sors du ventre de ma mère à Paris, en tant que Francis-Jean, je ne sois pas prédestiné à une carrière artistique ?

Je tiens à signaler, pour prouver que je ne suis pas qu’un rigolo, que je suis le plus jeune bachelier de France…oui, c’est à 14 ans que je l’obtiens, alors…ça calme ou pas ça ?
Bien, les choses étant posées, j’intègre rapidement la troupe des « Branquignols », avec laquelle je joue « Ah, les belles bacchantes ! » je commence à imposer mon style. ‘’Si vous ne vous sentez pas bien, faites vous sentir par un autre !’’ Une évidence non ? C’est avec mon double, mon alter ego, que nous montons dans les étoiles, notamment quand je joue son assistant, il est le grand mage devin, Sâr Rabindranath Duval… de Châteauroux dans l’Indre ! Ce sketch écrit avec Pierre Dac nous propulse aux sommets !
Dans la foulée, nous formons l’un des duos les plus drôles de comiques français, absurde, critiques acides, intelligence à tous les étages, nous sévissons à la radio dans « Malheur aux barbus » et surtout dans « Signé Furax ! ». C’est moi qui invente le canular téléphonique, toujours autant prisé de vos jours sur les antennes.
Mais je ne m’arrête pas là, je fais aussi le comédien, et laisse des rôles emblématiques et grandioses, le commandant Obersturmführer Shultz face à Bardot dans « Babette s’en va en guerre », et surtout l’hilarant notaire, Maître Folace dans « Les tontons flingueurs ».
J’écris le scénario et les dialogues de « La grande Bouffe » de Marco Ferreri, les paroles de centaines de chansons et suis à l’affiche de près de 200 films ! Je suis infatigable !
Mais, je néglige ma santé, ne soigne pas mon diabète, il cause très probablement la crise cardiaque qui m’emporte, le 6 juillet 1974, à Paris, dans ma 53ème année.

Moi Francis Blanche.