Les séries France Bleu

Françaises, Français

14h45

Jean Dubuffet
Jean Dubuffet © Getty

Françaises, Français - Jean Dubuffet

Diffusion du vendredi 31 mars 2017 Durée : 2min

Comme dans le cochon, chez moi tout est bon…oui ça pourrait être grivois, mais ne vous y trompez pas, c’est un ami qui dit ça de mon œuvre !

Jean né le 31 juillet 1901 au Havre. Père et mère sont dans le pinard, et moi l’école c’est pas ça. Je préfère le dessin, mais je n’aime pas le principe de l’apprentissage, je veux me faire tout seul.
A Paris, je me disperse, je m’essaie à la littérature, à la musique, aux langues, faut dire que mes vieux gagnent bien leur vie, j’en profite. Cela me permet aussi d’être très très critique sur les formes d’art du moment et du passé. Je déteste profondément appartenir à un courant, je vais donc créer le mien.
Je voyage beaucoup dans le monde, ce qui me conforte dans mon analyse de la déchéance de l’art occidental, ne sachant pas vraiment encore ce que je veux faire, je monte un négoce de vin dans la capitale.
Mobilisé durant la seconde guerre, je suis viré pour indiscipline, j’adore la dérision que voulez-vous, rien n’est sérieux, il faut se détacher de tout !
C’est après-guerre que je trouve et impose mon style, « l’art brut ». Mes œuvres, mes sculptures, mes peintures sont inclassables, je ne laisse personne indifférent, on me porte aux nues ou on me déteste. Il faut aujourd’hui sortir des millions d’€ pour acquérir une de mes toiles.
Je m’inspire principalement des malades mentaux, et psychiatriques sévères, ce sont eux qui détiennent la vraie liberté. Ma série « l’Hourloupe » , mot inventé à partir de loup et d’entourloupe en dit long sur ma vision de l’Art.
D’abord ignoré, voire méprisé, surtout en France, je suis aujourd’hui connu sur la planète entière.
Je m’éteins à Paris à 83 ans, le 12 mai 1985.

Moi, Jean Dubuffet.