Replay du mardi 30 mars 2021

Baby Love » et les Supremes remplissent les caisses de la Motown

- Mis à jour le

Aujourd’hui, j’ai choisi le Collector d’un des plus célèbres groupes vocaux féminins du XXe siècle ; voici Baby Love par The Supremes, sorti en 1964.

Les Suprêmes aux Etats-Unis le 1er Mars 1964
Les Suprêmes aux Etats-Unis le 1er Mars 1964 © Getty - Michael Ochs Archives

L’histoire de ce Collector commence avec celle de Berry Gordy, boxeur amateur qui, au retour de la guerre de Corée, travaille comme ouvrier sur les lignes de production de l’usine automobile Mercury à Detroit.

Et c’est en s’inspirant de ce modèle industriel qu’en 1959, au deuxième étage d’une petite maison bleue, il va écrire les premières pages d’une extraordinaire aventure discographique en créant la Tamla Motown.

Cette maison de disque n’est pas comme les autres, elle fonctionne comme une famille mais avec des procédés industriels redoutables ! Chacun est à sa place et travaille en équipe. 

Ainsi le trio Holland, Dozier, Holland a déjà composé quelques n°1 pour l’écurie d’artistes maison, et plus particulièrement pour The Supremes, dont Diana Ross est la chanteuse principale mais aussi un peu la maîtresse de Berry Gordy !..

Retrouvez la suite de "Collector" par Nicolas Lespaule, en cliquant sur le lecteur en haut de cette page ou abonnez-vous gratuitement au podcast.

Bonne écoute.

Mots clés: