Replay du vendredi 23 octobre 2020

"The Dock Of The Bay" d’Otis Redding, le seul n°1 à titre posthume de la musique américaine

Aujourd’hui, j’ai sélectionné pour vous un des plus beaux Collectors de la Soul Music - The dock of the bay d’Otis Redding, sorti en 1967.

Singer Otis Redding performing at the Monterey Pop Festival at the Monterey Country Fairgrounds on June 17, 1967 in Monterey, California.
Singer Otis Redding performing at the Monterey Pop Festival at the Monterey Country Fairgrounds on June 17, 1967 in Monterey, California. © Getty - Elaine Mayes

Otis Redding a l’idée de cette chanson alors qu’il séjourne à Sausalito dans la baie de San Francisco. De là, il observe l’incessant va-et-vient des ferries qui déposent des milliers de personnes sur la côte. 

Plus tard, alors qu’il est en tournée, cette inspiration revient ; alors Otis griffonne des paroles ici et là sur les serviettes en papier des hôtels et des restaurants, mais quand il débarque en studio, il n’a toujours pas finalisé le morceau...! 

C’est sous la baguette de Steve Cropper, producteur majeur de la maison de disque Stax, qu’Otis Redding enregistre l’essentiel de The dock of the bay, et prend date pour les finitions. 

La suite de l’histoire est dramatique : trois jours après l’enregistrement, Otis Redding meurt tragiquement dans un accident d’avion, laissant le monde de la musique en deuil et la chanson inachevée. .....

Retrouvez la suite de "Collector" par Nicolas Lespaule, en cliquant sur le lecteur en haut de cette page ou abonnez-vous gratuitement au podcast.

Bonne écoute.

Mots clés: