Replay du jeudi 18 février 2021

Pourquoi « Where Did Our Love Go » des Supremes a été enregistré dans un climat tendu ?

- Mis à jour le

Aujourd’hui j’ai choisi le Collector d’un des groupes féminins qui a vendu le plus de disque au monde ; voici Where did our love go par The Supremes.

De gauche Florence Ballard, Diana Ross, and Mary Wilson du groupe "the Supremes" le 27 décembre 1964 lors de  'The Ed Sullivan Show'.
De gauche Florence Ballard, Diana Ross, and Mary Wilson du groupe "the Supremes" le 27 décembre 1964 lors de 'The Ed Sullivan Show'. © Getty - CBS Photo Archive

L’histoire des Supremes se confond avec celle de la Tamla Motown, la maison de disque de Detroit, créée à la fin des années 50 par Berry Gordy.

À cette époque, Detroit c’est la capitale américaine de l’industrie automobile avec ses usines et ses chaînes de montage ultra-modernes. Et c’est l’organisation de ces chaînes industrielles qui va inspirer le management de la Motown pour produire les plus grands artistes de la Black Music américaine. 

La firme de disque fonctionne alors comme une petite usine, où chacun occupe son poste, pointe et travaille en brigades. 

Par exemple, les auteurs-compositeurs travaillent en équipe. L’une des plus prolixes est certainement le trio Brian Holland, Lamont Dozier et Eddie Holland qui vont écrire près de 150 chansons dont beaucoup sont des tubes incontournables...

Retrouvez la suite de "Collector" par Nicolas Lespaule, en cliquant sur le lecteur en haut de cette page ou abonnez-vous gratuitement au podcast.

Bonne écoute.

Mots clés: