Replay du mardi 4 mai 2021

Quand le fisc et les impôts deviennent une source d’inspiration

Aujourd’hui, j’ai choisi un Collector à l’allure placide mais au texte bien plus acide…Voici Sunny Afternoon par The Kinks, sorti en 1966.

The Kinks, avec de gauche à droite, Mick Avory, Dave Davies, Pete Quaife et Ray Davies, dans une émission de télévision musicale "Top Of The Pops" à BBC  en 1967.
The Kinks, avec de gauche à droite, Mick Avory, Dave Davies, Pete Quaife et Ray Davies, dans une émission de télévision musicale "Top Of The Pops" à BBC en 1967. © Getty - David Redfern

Au milieu des années 60, The Kinks mènent tambour battant une carrière qui les conduit aux quatre coins de la planète.

Ce rythme épuise Ray Davies, le leader chanteur du groupe qui, du haut de ses 21 ans, a du mal à gérer son statut de star. 

Il faut reconnaître que rien n’épargne le groupe : tensions internes, problèmes de management, de financement, ils sont même black-listés par un syndicat américain de travailleurs du spectacle qui les empêche de se produire aux États-Unis… 

Bref, on retrouve Ray Davies chez lui, au bord de la dépression, contraint au repos forcé !...

Retrouvez la suite de "Collector" par Nicolas Lespaule, en cliquant sur le lecteur en haut de cette page ou abonnez-vous gratuitement au podcast.

Bonne écoute.

Mots clés: