Replay du lundi 2 novembre 2020

“Talkin’ bout a revolution”, le vent de révolte dans les hit-parades de la fin des années 80

- Mis à jour le

Aujourd’hui, j’ai sélectionné pour vous un Collector qui a fait souffler un vent de révolte dans les hit-parades de la fin des années 80, Talkin’ bout a Revolution de Tracy Chapman, sorti en 1988.

NEW YORK  Avril 2016  "Stand By Me" avec David Letterman sur la chaîne CBS
NEW YORK Avril 2016 "Stand By Me" avec David Letterman sur la chaîne CBS © Getty - by Jeffrey R. Staab/CBS

Il n’a fallu que quelques minutes à Tracy Chapman pour devenir une star mondiale avec Talkin’ bout a Revolution.

Tracy est née dans un quartier populaire de Cleveland, une ville industrielle du nord des États-Unis. Elle a quatre ans quand ses parents divorcent, et c’est dans une modeste condition sociale qu’elle va grandir. Élève brillante, Tracy décroche les meilleures bourses d’études et suit un cursus pour devenir vétérinaire. 

Très tôt, elle se forge une conscience politique, tournée vers la défense des plus démunis. Lorsqu’elle accède à la prestigieuse université de Tuft, elle s’insurge contre l’attitude des étudiants issus de milieux favorisés, qui semblent ignorer la misère du monde qui les entoure ! C’est ainsi qu’à 16 ans elle écrit le texte d’une chanson qui va devenir un hymne révolutionnaire : Talkin’ bout a Revolution.

Tracy a maintenant 23 ans, on la retrouve aux côtés des plus grands noms de la musique internationale sur la scène de Wembley pour célébrer les 70 ans de Nelson Mandela, leader politique victime de l’apartheid et encore emprisonné à cette époque......

Retrouvez la suite de "Collector" par Nicolas Lespaule, en cliquant sur le player en haut de cette page ou abonnez-vous gratuitement au podcast.

Bonne écoute.

Mots clés: