Replay du jeudi 22 avril 2021

Voyage nocturne avec Joe Jackson le taxi driver

Aujourd’hui, j’ai choisi le Collector d’un personnage atypique qui mélange les genres de façon unique : voici Steppin’ Out, de Joe Jackson, sorti en 1982.

Joe Jackson le 1er  Octobre 1982 à l'auditorium de  Ann Arbor au Michigan
Joe Jackson le 1er Octobre 1982 à l'auditorium de Ann Arbor au Michigan © Getty - Ross Marino

L’histoire de ce Collector, c’est celle de David Ian Jackson, né en 1954 dans une modeste famille ouvrière du sud de l’Angleterre. Son père est plâtrier, sa mère travaille dans un pub, l’enfant, lui, est souffreteux : à l’âge de 3 ans, il est diagnostiqué asthmatique.

Privé de sport, le jeune David se réfugie alors dans les livres et la musique. 

À 11 ans, il prend des cours de violon, de percussions, de hautbois, jusqu’à ce que ses parents lui offrent un piano d’occasion. C’est décidé, un jour, il sera compositeur !

Même si son milieu social n’est pas sensible à la musique classique, à sa majorité, David décroche une bourse pour la prestigieuse Royal Academy of Music de Londres, et c’est là que ses camarades le surnomment Joe, en référence à la marionnette d’un show télé à laquelle il ressemble...

Retrouvez la suite de "Collector" par Nicolas Lespaule, en cliquant sur le lecteur en haut de cette page ou abonnez-vous gratuitement au podcast.

Bonne écoute.

Mots clés: