L’actu de France Bleu Midi Ensemble du 06.03.14 Spéciale Municipales

Elections municipales 2014

Émission 

30 minutes pour tout savoir de l'actualité du jour en France et dans votre région.

Le risque d'abstention aux municipales

À gauche comme à droite, l’abstention est la grande inconnue que l’on redoute. De plus en plus de responsables et de candidats socialistes s’inquiètent du risque d’une forte démobilisation à gauche lors des élections municipales, alors que l’exécutif continue de battre des records d’impopularité...

La gauche, qui détient 57 % des communes de plus de 30 000 habitants et 70 % des plus de 100 000 habitants, devrait logiquement perdre des villes. Mais, sous l’effet conjugué d’un possible vote sanction de la droite et de l’extrême droite, et de l’abstention d’une partie de ses sympathisants, elle devrait en perdre plus que la droite il y a six ans.

La cote de popularité de François Hollande perd désormais des soutiens à gauche. Quant à la mobilisation aux municipales, elle apparaît moins importante chez les électeurs de gauche (66 %) que chez les électeurs de droite (71 %), selon l’Ifop, qui évalue l’abstention à 33 %, un pourcentage proche de 2001. A l’UMP, on mise sur un déplacement des troupes plus fort à droite qu’à gauche pour faire basculer des villes en profitant de l’abstention-sanction des électeurs de la majorité...

Avec Jean-François Doridot, directeur d'IPSOS

FBM ensemble son 1 / Doridot - BLEU NATIO WEB

La crise des vocations aux Municipales

Dans de nombreuses petites communes la constitution des listes a été très difficile,voire impossible. A quelques heures de la clôture du dépôt des candidatures, c'est loin d'être garanti dans plusieurs dizaines de villages de l'Hexagone, pour la très grande majorité de moins de 1 000 habitants. Pour la première fois dans l'histoire des élections municipales, des préfets ont tiré la sonnette d'alarme, craignant de voir des bourgades privées de scrutin et donc d'édiles pour gérer leurs destinées, qui seraient alors prises en main par la préfecture. En 2008, aucune des 36 000 communes ne s'était retrouvée orpheline...

Avec Martine Lesturgez, maire de Misery, dans la Somme

FBM ensemble son 2 / Lesturgez - BLEU NATIO WEB

La parité aux Municipales

Les électeurs de toutes les communes de plus de 1 000 habitants éliront leurs conseillers municipaux selon le même mode scrutin.

Ce mode de scrutin, qui impose le respect du principe de parité aux listes de candidats, était jusqu’alors réservé aux seules communes de plus de 3 500 habitants.

Cette modification, introduite par les lois du 17 mai 2013, concerne 6 550 communes. Elle devrait entraîner, selon les estimations du gouvernement, l’élection dans les conseils municipaux de près de 16 000 conseillères supplémentaires.

Avec Corinne Fugler, de France Bleu Alsace

FBM ensemble son 3 / Fugler - BLEU NATIO WEB

 

 

Partager sur :