L’actu de France Bleu Midi Ensemble du 13.02.14

L'hopital Sébastopol à Reims où Vincent Lambert est hospitalisé

Émission 

30 minutes pour tout savoir de l'actualité du jour en France et dans votre région.

• L’affaire Vincent Lambert Le sort de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif chronique au CHU de Reims, est examiné à nouveau par le Conseil d'Etat, réuni cette fois en formation collégiale.Le CHU, l'épouse et le neveu de cet homme de 38 ans contestent la décision du Tribunal Administratif de Châlons en Champagne de le maintenir en vie.En effet le 16 Janvier dernier, les juges châlonnais ont donné raison aux parents et à deux de ses frères qui refusent qu'on cesse de l'alimenter artificiellement pour le laisser partir.Son épouse, six frères et sœurs, et son neveu souhaitent qu'on respecte les souhaits de Vincent Lambert parce qu'il a toujours exprimé son opposition à tout acharnement thérapeutique.Les super magistrats du Conseil d'Etat, devront donc dire si le cas de Vincent Lambert peut entrer dans le cadre de la loi Leonetti sur la fin de vie et donc si le choix des médecins de renoncer à tout acharnement thérapeutique est légal.> Monique Derrien de France Bleu Champagne Ardenne et Jean Desessard, sénateur EELV

France Bleu Midi Ensemble 13.02.14 - Affaire Lambert

 

• Grève des taxis Jean-Marc Ayrault a annoncé ce jeudi qu'il prendrait « une décision » au sujet du conflit des taxis à l'issue d'une nouvelle réunion entre les syndicats et le médiateur, le député PS Thomas Thevenoud.Les taxis attendent une réponse de Matignon à leur demande d'un gel des immatriculations des voitures avec chauffeur (VTC) avant de lever leur grève et, pour peser sur la décision, plusieurs centaines d'entre eux étaient rassemblés dans la nuit de mercredi à jeudi en deux endroits de Paris.> Aurélien Accart de France Bleu 107.1 à Paris, un chauffeur de taxi et un chauffeur de VTC

France Bleu Midi Ensemble 13.02.14 - Taxis et VTC

• Le cinéma à 4 euros pour les moins de 14 ans Dans un communiqué, la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) indique que l'opération « 4 euros pour les moins de 14 ans » rencontre un réel succès dans les cinémas participants. Lancée le 1er janvier 2014 suite à la décision gouvernementale de ramener le taux de TVA des entrées au cinéma au même niveau que celui des autres secteurs culturels, elle a permis à la fréquentation des salles d’atteindre des niveaux notablement supérieurs aux années précédentes sur la période, y compris le mercredi et le week-end hors vacances scolaires.Afin de poursuivre dans cette dynamique, et à l’approche des prochaines vacances scolaires, la FNCF a décidé de lancer, hier, une campagne d’information bâtie autour d’un film publicitaire destiné à la télévision.> Marc Olivier Sebbag, délégué général de Fédération National des cinémas français

France Bleu Midi Ensemble 13.02.14 - Cinéma

 

 

 

Partager sur :