L'actu de France Bleu Midi Ensemble du 21.04.14

Didier François, accompagné d'Edouard Elias et Nicolas Hénin, dimanche à l'aéroport de Villacoublay

Émission 

30 minutes pour tout savoir de l'actualité du jour en France et dans votre région

Des journalistes envoyés dans les zones à risque Le journalisme une profession dont on connaît parfois les risques auxquels elle expose certains de ses membres.Quatre otages  français détenus depuis juin dernier en Syrie. Il leur faudra du temps pour métaboliser l'épreuve qu'ils viennent de subir. Mais ils seront les premiers à reconnaître que leur sort ne doit pas éclipser ce qui se passe en Syrie.C'est l'honneur d'une profession et le bonheur d'un pays de pouvoir se rassembler ainsi pour assister au retour à la vie de quatre hommes privés de tout pendant dix mois, coupables d'avoir voulu témoigner de la barbarie qui ravage la Syrie. Plus de 150.000 morts et plus de 6 millions de réfugiés en trois ans.Mais la liberté, celle de la presse et celle des peuples, la soif de justice et de vérité, la solidarité avec les plus faibles,  justifient-elles l’envoi de journalistes sur des terrains dangereux ?

 

France Bleu Midi ensemble. 21.04.14- journalistes dans les zones à risque - BLEU NATIO WEB

Jean Louis Bruglière, ancien juge français spécialisé dans la lutte antiterroristeet Cristophe  Deloire, directeur général de Reporters sans frontières

 

Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas François Hollande a déclaré vendredi dernier qu'il renoncerait à se présenter à sa réélection en 2017 s'il ne parvenait pas à faire baisser le chômage d'ici là. Il a fait du chômage son cheval de bataille depuis son élection mais a échoué à en inverser la courbe ascendante à la fin 2013 comme il l'avait promis.    La hausse du chômage s'est poursuivie depuis le début de l'année pour atteindre un nouveau record de 3.347.700 demandeurs d'emplois de catégorie A fin février en France métropolitaine, soit 0,9% de plus en un mois.

France Blue Midi Ensemble. 21.04.14 Hollande - BLEU NATIO WEB

Roger Karoutchi, vice president UMP Les appels au 17 : Trois quarts ne sont pas urgents

La Direction générale de la police nationale (DGPN) a lancé cette semaine une nouvelle mise en garde contre les appels infondés au "17" après qu'un client se fut plaint d'une coupe ratée chez un coiffeur.Elle a révélé vendredi qu'en 2013, il y a eu cinq millions d'appels au "17" en France dont près de 1,4 million "ont donné lieu à une intervention" effective de la police. "Il faut appeler à plus de responsabilité", a-t-on précisé à la DGPN, "trois appels sur quatre sont des canulars ou sans fondement".

France Bleu Midi Ensemble 21.04.14 - Appels au 17 - BLEU NATIO WEB

 

Benoit Martin

Partager sur :