L'actu de France Bleu Midi Ensemble du 25.04.14

Le métro de Lille. Philippe Pauchet

Émission 

30 minutes pour tout savoir de l'actualité du jour en France et dans votre région

•     Peut-on rester indifférents en cas d’agression ? A Lille le procureur de la république a ouvert une enquête pour une éventuelle non-assistance à personne en danger.    Un homme de 19 ans a été condamné à 18 mois de prison ferme jeudi en comparution immédiate par le tribunal de Lille pour avoir agressé sexuellement une jeune femme dans le métro. Les autres usagers se sont bien gardés d’intervenir selon les sources policières.Le métro lillois est équipé de caméras de vidéosurveillance, qui montrent que le jeune homme lui met la main sur la joue, se rapproche, la tient par les épaules, essaie de l'embrasser. Selon la victime le jeune homme l’aurait menacée à plusieurs reprises de la violer.Une fois descendue sur le quai avec son agresseur, elle ne trouve pas de soutien auprès des usagers présents. Cinq personnes, évitent de monter dans la même rame à l'arrivée du métro.« On ne leur demande pas forcément d'intervenir, mais cela ne coûte rien d'appeler la police", a regretté la source policière.> Valentin Dunate, France Bleu Lille et Alain Bauer, criminologue

 

France Bleu Midi Ensemble. Agression au métro

•     Soirée cartable : L’alcoolisation massive Lors des vacances de Pâques dans la Zone A qui comprend notamment Caen, Clermont, Grenoble, Lyon, Montpellier Nancy ou encore Nantes certains jeunes décident de faire la fête.On parle des soirées cartables, des soirées Média ou tout simplement des soirées étudiantes. Ces soirées destinées à fêter le début des vacances donnent comme résultat une alcoolisation excessive chez les jeunes.Souvent cela peut finir par un drame.  Il y a 1 mois et demi, une lycéenne de Guingamp s'est noyée dans le Trieux à l'issue d'une de ces soirées.La ville de Guingamp a décidé de prendre des mesures préventives afin d’éviter des risques lors des ces soirées des jeunes.> Philippe le Goff, maire de Guingamp et Michel Craplet, médecin addictologue.

France Bleu Midi Ensemble. Soirée cartable

•     Canonisation de deux  Pape,  Jean XXIII et  Jean Paul II Le pape François s'apprête à faire saints deux prédécesseurs, l'Italien Jean XXIII et le Polonais Jean Paul II, qui symbolisent l'ouverture au monde et la confiance d'être catholique. Deux visages complémentaires dans lesquels il se reconnait.    C'est devant des centaines de milliers de fidèles venus notamment d'Italie, et de Pologne que le premier pape latino-américain canonisera dimanche sur la place Saint-Pierre les deux papes.La présence du pape émérite Benoît XVI, retiré au Vatican, est jugée probable mais elle n'a pas été confirmée. Joseph Ratzinger avait été très actif au Concile et l'un des proches du pape polonais. Dès le milieu de la semaine, la Ville éternelle a commencé à s'engorger de touristes à pied, en autocar, en voiture, tandis que les kiosques se couvraient de milliers de cartes postales des papes, surtout Jean Paul II et François.> Mgs Bernard Pod’vin, porte-parole de la Confédération des Evêques de France et Clément Lacaton, France Bleu Alsace.

France Bleu Midi Ensemble. Canonisation de deux Papes - BLEU NATIO WEB

Partager sur :