L’actu de France Bleu Midi Ensemble du 5 février 2014

Douarnenez frappé par la houle, en début de semaine

Émission 

30 minutes pour tout savoir de l'actualité du jour en France et dans votre région.

• Météo Le vent va continuer de se renforcer sur le Finistère. Ce mercredi, de violentes rafales sont à nouveau attendues. Elles atteindront 120 à 140 km/h sur le littoral, voire 150 sur les caps exposés, 100 à 110 dans les terres.Sur les Côtes d'Armor, le Morbihan et le Cotentin, le vent se renforcera également, mais les rafales seront moins fortes que sur le Finistère : 100 à 120 km/h près des côtes, 80 à 95 dans les terres.Environ 25.000 foyers étaient privés d'électricité ce mercredi vers 6H00 en Bretagne, a indiqué ERDF, au lendemain du passage de la tempête Petra qui a balayé les côtes avec des vents dépassant parfois les 150 km/h.Le Finistère est pour l'heure le département le plus touché, avec 13.000 foyers sans courant. 7.000 logements dans les Côtes d'Armor, 4.000 dans le Morbihan et 1.000 en Ille-et-Vilaine étaient également non alimentés en électricité.Au plus fort de la tempête, vers 23H00, jusque 40.000 clients ERDF s'étaient retrouvés privés de courant dans la région.Neuf départements riverains de la Manche et de l'Atlantique, des Côtes-d'Armor aux Pyrénées-Atlantiques, avaient été placés mardi en vigilance orange vagues-submersion par Météo-France, qui prévoyait un fort coup de vent sur la Bretagne. Des vents allant jusque 153 KM/H ont été enregistrés dans la soirée du côté de Camaret-sur-mer, à la pointe bretonne.Par ailleurs, le mois de janvier s'est accompagné en France d'une douceur remarquable, ce qui en fait le plus chaud depuis 1900, ex-aequo avec 1936 et 1988. Durant le premier mois de l'année, les températures moyennes ont été supérieures à la normale de 2,7°C, indique le bilan climatique de janvier publié mardi. Dans le contexte du réchauffement global des températures, les climatologues observent depuis le milieu des années 80 une diminution du nombre d'épisodes très froids lors de la saison hivernale ainsi que du nombre de jours de neige et de gel.Paul Nicolaï de France Bleu Pays Basque, Jérôme Cadet de France Bleu Breiz Izel et Carl Dechâtre de France Bleu Berry

France Bleu Midi Ensemble 05.02.14 - Météo

 

• Les ventes de burgers Que ce soit dans la restauration rapide ou la restauration à table, les ventes de burgers en France en 2013 ont explosé. Ils représentent près de la moitié des sandwichs vendus, avec 970 millions d'unités, selon le cabinet Gira conseil.Les burgers ont atteint les 970 millions d'unités vendues en 2013, dans un marché du sandwich en France en croissance, en volume et en valeur, avec 2,144 millions d’unités consommées et un chiffre d'affaires de 7,27 milliards d'euros.> Valentin Dunate de France Bleu Réseau et Elisabeth Bascarrat, gagnante de MasterChef saison 2

France Bleu Midi Ensemble 05.02.14 - Burger

• L’accessibilité en question Au 1er janvier 2015, tous les établissements pouvant accueillir du public sont censés se mettre aux normes pour accueillir des personnes handicapées. C'est encore loin d'être le cas. Un groupe de travail, emmené par la sénatrice PS Claire-Lise Campion, doit rendre son rapport. L'objectif de ce groupe composé d'associations, de professionnels et de représentants des pouvoirs publics : définir les contours du chemin vers la mise en conformité des établissements recevant du public (ERP) pour les personnes en situation de handicap.Ensemble, ils travaillent sur un dispositif déjà proposé par la sénatrice PS Claire-Lise Campion en mars 2013 : les Agendas d'accessibilité programmée, surnommés Ad'ap. Concrètement, ce sont des documents remplis par les établissements qui souhaitent obtenir un délai supplémentaire pour se mettre aux normes. En fonction de la taille de l'établissement, le rapport devrait préconiser des délais plus ou moins longs, de 3 ans (pour les commerces de proximité par exemple) à 9 ans (pour les plus gros établissements publics). Cela signifie que la date butoir du 31 décembre 2014 ne serait plus celle de la mise en conformité, mais celle du dépôt des Ad'ap, autrement dit d'une déclaration d'intention de faire des travaux. > Julien Baldacchino de francebleu.fr et Pascal Bureau, administrateur de l’association Paralysés de France 

France Bleu Midi Ensemble 05.02.14 - Accessibilite

 

• L’histoire du jour Des adversaires politiques peuvent-ils boire un coup ensemble? Eh bien pour le parti de gauche apparemment non. A Périgueux, Maurice Melliet, le candidat pressenti pour mener la liste d'extrême gauche a été surpris en train de prendre l'apéritif avec Yves Guéna, 91 ans et ancien ministre gaulliste et ancien maire UMP de Périgueux.Le Parti de Gauche a donc rapidement réagi. Dans un communiqué, signé de sa co-présidente nationale Martine Billard, il explique refuser qu'il y « ait la moindre ambigüité » et en tire les « conséquences » en rejetant la candidature de Maurice Melliet pourtant encarté au Parti de Gauche.> Antoine Balandra de France Bleu Périgord

France Bleu Midi Ensemble 05.02.14 - Histoire du jour

Partager sur :