Replay du lundi 20 juillet 2020

Une collection, une marionnette: Géantes!

- Mis à jour le

La collection Lambert fête ses vingt ans à Avignon. Face au trou noir des annulations, la compagnie Deraïdenz organise une marche blanche.

Stéphane Ibars, Léa Guillec.
Stéphane Ibars, Léa Guillec. © Radio France - Anne Couvreur.

Inaugurée il y a 20 ans, La collection Yvon Lambert reste l'unique vestige de "Avignon 2000, ville européenne de la culture". Directeur artistique de la Collection, Stéphane Ibars s'adapte au bouleversements pandémiques.

Couloirs et perspectives.
Couloirs et perspectives. © Radio France - Michel Flandrin.

"A travers les yeux d'Yvon Lambert" plonge dans une passion. Chacune des 13 salles de l'Hôtel de Caumont est attribuée à un artiste: Robert Ryman, Anselm Kiefer, Nan Goldin..., découvert et accompagné par le collectionneur. 

Autoportrait Vibeke Tandberg
Autoportrait Vibeke Tandberg © Radio France - Michel Flandrin.

Les "photos de famille" réalisées par Vibeke Tandberg, les états d'Isabelle (Huppert) saisis par Roni Horn se remarquent au long de "Je reflèterai ce que tues" examine l'intime à travers les œuvres de la collection. 

"A travers les yeux d'Yvon Lambert", jusqu'au 15 novembre.

"Je reflèterai ce que tu es" jusqu'au 20 septembre.

Collection Lambert, rue Violette Avignon.

"Avoir 20 ans en un clic.

Deraïdenz et compagnie.
Deraïdenz et compagnie. - Deraïdenz

Si "Les souffrances de Job" est, pour l'instant, fauché par le Coronavirus, la compagnie Deraïdenz rebondit dans de multiples projets.

La Grande Dame Blanche est de sortie.
La Grande Dame Blanche est de sortie. - Deraïdenz

Construite durant le confinement, "La Dame Blanche" est une marionnette géante et silencieuse qui déambule dans les rues et jardins publics. Un instant suspension au milieu des incertitudes. Co fondatrice des "Deraïdenz", Léa Guillec évoque l'esprit de cette très jeune compagnie à l'éthique et l'esthétique très affirmées.

Deraïdenz et La Dame Blanche en un clic.

Mots clés: