Replay du lundi 28 juin 2021

Sister Jane par Taï Phong, le premier succès

- Mis à jour le

Nous sommes en 1975. Souvenez-vous une loi instaure l'égalité des sexes dans la fonction publique. Joe Dassin invente « l’Été indien » et le tout jeune groupe Thaï Phong délaisse le rock progressif le temps d'un slow d'été avec « Sister Jane ».

Le groupe Tai Phong à la télévision, avec Jean Jacques Goldman, en février 1976.
Le groupe Tai Phong à la télévision, avec Jean Jacques Goldman, en février 1976. © Visactu - Francois LOCHON

Jean-Jacques Goldman rejoint le groupe Thaï Phong en 1974. Il y joue de la guitare et du violon. Mais sa voix aiguë aux connotations très anglo-saxonnes va changer son destin. Les autres membres du groupe n'ont aucun doute. Jean-Jacques est le plus apte à transformer « Sister Jane » en tube !
Le titre se veut un hommage aux chansons « Sister Ray »et « Sweet Jane » du Velvet Underground de Lou Reed...

Retrouvez la suite de "Générations Goldman" avec Claire Keim, en cliquant sur le lecteur en haut de cette page ou abonnez-vous gratuitement au podcast.

Bonne écoute.

Mots clés: