Replay du dimanche 31 mai 2020

La vie de Stanislas épisode 4 : Quand Stanislas se fait un pote qui va en faire... le Roi de Pologne

- Mis à jour le

Chaque week-end Jérôme Prod'homme nous raconte la vie de Stanislas. Aujourd'hui, il revient sur l'amitié de Charles XII roi de Suède pour le jeune Stanislas. Une amitié qui va le mener au trône de Pologne...

Charles XII
Charles XII - Par Atelier de Hyacinthe Rigaud — NM 883, Domaine public, https://commons.wikime

Alors que Stanislas brillait lors de l’élection du roi de Pologne auguste II en 1697, Charles XII, 15 ans devient roi de Suède. 3 ans plus tard, en 1700, les trois voisins de la Suède décident de profiter de la jeunesse du roi pour lui croquer ses états. Mais contre toute attente, l’Europe médusée voit émerger l’un des plus grands chefs de guerre de l’Histoire. Charles XII bat les danois d’abord, les russes après, et, les mains libres, il attaque la Pologne. Sale temps pour Auguste II, battu sur les bords de la Duna, en 1701, à Kliszow en 1702. A tel point qu’il est obligé de fuir vers son éléctorat de Saxe. Quand Charles XII prend Varsovie, les polonais, divisés, déclarent « Auguste inhabile à porter la couronne de Pologne ». 

Charles XII conquiert la Pologne et son roi est détrôné

On propose Jacques Sobieski, le fils de Jean Sobieski dont Stanislas a prononcé l’éloge funèbre, ce qui l’a rendu un peu célèbre. Sauf que Auguste II, voyant le coup venir, fait enlever Jacques et le met en prison dans des conditions drastiques. Les polonais ne savent plus qui mettre sur leur trône, d’autant qu’il faut qu’il plaise à Charles XII de Suède qui a réussi à conquérir la Pologne toute entière. Sachant que le roi pourrait décider de prendre tel ou tel morceau de Pologne pour en faire une partie de la Suède, les polonais tentent de négocier. Et pour négocier, ils décident d’envoyer Stanislas. Un peu plus vieux que Charles XII, il a 5 ans de plus, il est dans la même tranche d’art. 

Stanislas est envoyé pour négocier avec Charles XII

Et Voltaire, qui a raconté la vie de Charles XII, nous raconte la suite « Stanislas avait une physionomie heureuse, pleine de hardiesse et de douceur, avec un air de probité et de franchie qui, de tous les avantages extérieurs, est le plus grand et qui donne le plus de poids au paroles que l’éloquence même ». Bref, déjà le chouette bonhomme qui plaira tant aux lorrains qui ne l’aimaient pourtant pas quand il est arrivé. Stanislas plait aussi à Charles XII. Il est sympa, on l’a dit, et puis comme Charles XII, il est capable de vivre de rien, notamment de dormir à la belle étoile. Charles XII ne boit jamais, Stanislas boit peu. En sortant de la conférence, Charles XII parle de Stanislas en disant «voilà un homme qui sera toujours mon ami ». Et pourquoi pas aussi roi de Pologne ?  Cela débloquerait le manque de rois potentiels, Jacques Sobieski étant prisonnier des saxons avec son cadet Constantin, tandis que le 3e frère refuse la couronne pour ne pas profiter de la situation de ses deux frères. A cette idée qui fait son chemin de faire de Stanislas le nouveau roi, Quelques uns s’y opposent, notamment le primat de Pologne qui dit à Charles XII qu’il est bien trop jeune. Mauvaise idée « il est à peu près de mon âge » réplique le roi de Suède. Quelques heures plus tard, Charles XII fait savoir aux polonais qu’ils devront élire Stanislas Lezckzinski roi de Pologne dans les 5 jours à venir. Et ce sera le cas. 

Mots clés: