Toutes les émissions

Histoire en Touraine

Du lundi au vendredi à 12h36

Philippe Audoux au travail, dans son atelier de Lussault sur Loire
Philippe Audoux au travail, dans son atelier de Lussault sur Loire

La restauration des vitraux, un travail de délicatesse et de précision

Diffusion du vendredi 3 novembre 2017 Durée : 13min

avec Philippe Audoux, Maître verrier et vitrailliste à Lussault sur Loire

La restauration d'un vitrail se fait au minimum tous les 50 ou 100 ans

La descente du vitrail demande beaucoup de délicatesse, afin de préserver les parties de verre maintenues par des joints de plomb fragilisés.

Contrairement à ce que l'on peut croire, le verre n'est pas inaltérable suivant les époques où il a été soufflé.

Le verre des XIIe et XIIIe siècles, par exemple, s'effrite plus facilement avec la pollution moderne et les variations météorologiques.

Pour les vitraillistes, il s'agit d'un travail délicat et minutieux

Avec Philippe Audoux, nous évoquons aussi, le travail de création qu'il a effectué pendant deux ans au sein du château Gaillard à Amboise