Toutes les émissions

Histoire en Touraine

Du lundi au vendredi à 12h36

Le tricycle électrique de Gustave Trouvé en 1881
Le tricycle électrique de Gustave Trouvé en 1881

Gustave Trouvé, un inventeur prolifique qui porte bien son nom...

Diffusion du jeudi 16 novembre 2017 Durée : 13min

avec Jean-Mary Couderc, co-auteur du "Dictionnaire des Scientifiques de Touraine" édité aux Presses Universitaires François Rabelais

Gustave Trouvé est né à La Haye-Descartes, le 2 janvier 1839, dans une famille de petite bourgeoisie, son père, Jacques Trouvé, étant marchand de bétail1. En 1850, il commence ses études au collège de Chinon. Il apprend aussi le métier de serrurier, puis entre en 1854-1855 à l'École des Arts et Métiers d'Angers. Ses études étant restées incomplètes à cause d'une mauvaise santé, il quitte la Touraine pour Paris où il obtient un emploi chez un horloger.

À partir de 1865, Trouvé met en place un atelier dans le centre de Paris, où il brevette de nombreuses applications très diverses dans le domaine de l'électricité, inventions décrites régulièrement par les magazines de vulgarisation scientifique de l'époque telles que La Nature. Pour alimenter ses automates électriques miniatures, il invente une batterie de poche carbone-zinc qui devient rapidement très populaire. Une batterie similaire a été inventée et largement commercialisée par Georges Leclanché.

Par ailleurs, nous évoquons Franck Duroquier, instituteur, radioamateur, et vulgarisateur de la TSF, né à Landerneau le 11 janvier 1877 et décédé à Tours le 1e mars 1972.

Un homme passionné de transmission sans fil, qui entre autre, au début du XXe siècle , a conçu et commercialisé par correspondance des matériaux pour fabriquer des postes de TSF.