Replay du mercredi 30 octobre 2019

Balzac, un grand séducteur par sa plume

- Mis à jour le

Balzac séduisait les femmes par sa littérature.

Page d'un carnet d'Honoré de Balzac - 1833
Page d'un carnet d'Honoré de Balzac - 1833 - lefigaro.fr

Mal aimé par sa mère, qui lui préférait son jeune frère Henry, Balzac « a toujours cherché l'amour fou, la femme à la fois ange et courtisane, maternelle et soumise, dominatrice et dominée, grande dame et complice ». De petite taille et doté d'une tendance à l'embonpoint, il n'était pas spécialement séduisant, mais il avait un regard d'une force extraordinaire, qui impressionnait, comme le confirment de nombreux témoignages, notamment celui de Théophile Gautier.

Mots clés: