Histoire en Touraine

Du lundi au vendredi à 11h53

Fouilles de l'INRAP sur le site des casernes Beaumont-Chauveau à Tours - Indre-et-Loire
Fouilles de l'INRAP sur le site des casernes Beaumont-Chauveau à Tours - Indre-et-Loire - INRAP

Une abbaye médiévale puis des casernes de régiments de dragons

Diffusion du mardi 3 mars 2020 Durée : 4min

Les dessous des casernes Beaumont-Chauveau révèlent un passé du Moyen-Age et du XXe siècle

En janvier 1997, éclate « l'affaire de Rodez » : un site gallo-romain au cœur de la ville, détruit aux trois quarts par un aménageur. L'événement met en relief la faiblesse du dispositif législatif et des conditions de financement. La ministre de la Culture et de la Communication, Catherine Trautmann missionne, en 1999, un groupe de travail composé de Jean-Paul Demoule, professeur d'université, Bernard Pêcheur, conseiller d'État, et Bernard Poignant, maire de Quimper, pour réfléchir aux éléments pouvant déboucher sur une loi.
Après de longs débats parlementaires, la loi sur l'archéologie préventive est promulguée le 17 janvier 2001. Elle a pour fondement légal la Convention européenne pour la protection du patrimoine archéologique, signée à Malte le 16 janvier 1992.
Cette loi instaure une redevance servant à financer les diagnostics et les fouilles d'archéologie préventive, et prévoit la création d'un établissement public administratif qui hérite des droits et obligations de l'Afan - laquelle est dissoute. L'Institut national de recherches archéologiques préventives est mis en place le 1er février 2002. Ses personnels deviennent des agents contractuels de droit public.

Nous évoquons le travail de l'INRAP en Touraine en compagnie de Philippe Blanchard, responsable du chantier de fouilles sur le site des casernes Beaumont-Chauveau à Tours effectué d'octobre 2019 à janvier 2020.

Mots clés