Replay du mardi 25 septembre 2018

Histoire en Touraine 2/5 Tours en 1940

- Mis à jour le

avec Hugo Massire, Docteur en histoire de l'Art et enseignant à l'Université de Tours

Haut de la rue Nationale à Tours en 1920
Haut de la rue Nationale à Tours en 1920 - aquavit37.fr

Entre le 10 et le 13 juin 1940, Tours est la capitale provisoire de la France. Le  président Albert Lebrun, réélu le 6 avril 1939, le gouvernement, le  corps diplomatique, une partie des parlementaires ont quitté Paris pour s’y réfugier. Le 12 juin, Winston Churchill vient participer au dernier conseil.
Le gouvernement français partira ensuite s'installer pour quelques jours à Bordeaux avant de s'établir à Vichy.
 

Une partie du centre-ville de Tours est totalement détruite lors de l'incendie qui va durer du 20 au 22 juin, incendie causé par des obus  incendiaires allemands.
Le pont Wilson, qui approvisionne la ville en eau, a été dynamité pour freiner l'avancée de la Wehrmacht. Ne pouvant éteindre le brasier, les habitants fuient la cité. L'armée allemande entre dans Tours le 21 juin 1940.

Mots clés: