Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Village de France
Village de France © Getty

Aout 44 tragique à Angliers

Diffusion du lundi 27 août 2018 Durée : 2min

L'action se déroule le dimanche 27 août 1944 vers 15 h.

Une équipe de résistants est en route pour faire sauter la ligne de chemin de fer près de la gare d'Arcay, un village situé à une dizaine de kilomètres d'Angliers, dans la Vienne. Cette opération vise à ralentir le déplacement des troupes allemandes qui ont à faire face à la percée des allées depuis le débarquement du 6 juin.

Le convoi est composé de quatre tractions avant Citroën, le fameux véhicule de référence de la résistance française. Les voitures transportent une quinzaine de volontaires avec armement et explosifs. Mais à l'époque les routes départementales sont rarement goudronnées  Le déplacement de cette colonne motorisée provoque ainsi un épais nuage de poussière.

Une bévue de l'aviation alliée

Volant à 500 mètres d'altitude, deux avions alliés aperçoivent le panache de poussière. Une poussière qui les empêchent de distinguer les grandes étoiles blanches, symbole de la résistance, peintes sur le toit des véhicules. Les pilotes pensent sans doute avoir à faire à des allemands.

Le premier avion mitraille la seconde et la troisième voiture. Plus proche du sol, il aperçoit sans doute, et trop tardivement l'étoile peinte sur le véhicule en tête de convoi. Les pilotes alliés, découvrant leur tragique erreur, reprennent de l'altitude et disparaissent dans le ciel. Au sol, le mitraillage des avions a fait de très gros dégâts. Six maquisards sont tués.

Leurs noms ornent la stèle Implantée au lieu dit "La Butte",, inaugurée en mai 2004 et qui rend depuis lors hommage au courage de ces résistants décédés tragiquement un dimanche d'août 1944.