Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

L'église Saint-Maurice à l'occasion des Nuits Romanes
L'église Saint-Maurice à l'occasion des Nuits Romanes © Maxppp - PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST/MAXPPP

Béceleuf, entre patrimoine remarquable et chantier international.

Diffusion du mardi 11 septembre 2018 Durée : 2min

Béceleuf,dans les Deux-Sèvres. Une commune au patrimoine étonnant où un chantier international s'est achevé la semaine dernière.

Ils sont neuf jeunes volontaires venus de sept pays différents à avoir vécu cette belle expérience. Pendant plus de deux semaines, ces jeunes ont ainsi participé au chantier du gîte de Rochard à Béceleuf. Lancée en 2008, par le Camping-club des Deux-Sèvres, ce chantier international transforme la commune en lieu d’échange international. Les volontaires viennent grâce à l’association Solidarités Jeunesse, qui organise ces chantiers internationaux.  Depuis 2008, des jeunes de  27 nations ont ainsi pu faire avancer le chantier. Entre maçonnerie à l’ancienne et peinture des volets, cette édition 2018 a été l'occasion de riches échanges interculturels.

Un pigeonnier emblème de la commune

Béceleuf est un petit village situé à 20 km au nord ouest de Niort, Il est entouré par les communes d’Ardin, Faye-sur-Ardin, Xaintray et Surin. La jeune Autise, est le principal cours d'eau qui traverse Béceleuf. Les habitants de la commune sont appelés les Béceleusiennes et les Béceleusiens.

Le pigeonnier de Pouzay et sa toiture végétale est à n'en point douter un des éléments les plus remarquables du patrimoine local. Construit au 15 ème siècle, il mesure 16 mètres de haut. Jusqu’à 5 000 pigeons peuvent alors y trouver refuge. Il sera petit à petit abandonné et son toit fini par s'effondrer. Un chêne profite alors de cet espace à ciel ouvert pour y prendre racine en son centre et composer une toiture végétale inédite. Le pigeonnier de Pouzay est depuis lors devenu le symbole de la commune de Béceleuf, Le chêne connaît une certaine renommée. Il est en effet classé parmi les 250 arbres remarquables de l’hexagone par l’association A.R.B.R.E.S.

L’Église romane Saint Maurice, est pour sa part classée au titre des monuments historiques depuis 1909. Un monstre des marais est sculpté sur deux des chapiteaux de l'édifice. Il ferait référence à Mélusine, un  personnage féminin légendaire du Poitou. Mais ça, c'est une autre histoire.