Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Avant de devenir Cité judiciaire le site des feuillants a connu une longue histoire
Avant de devenir Cité judiciaire le site des feuillants a connu une longue histoire © Maxppp - DOMINIQUE BORDIER PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE

De l'ordre de Cîteaux à la Cité judiciaire de Poitiers

Diffusion du mardi 30 avril 2019 Durée : 2min

Le départ des services du Palais de justice de Poitiers, vers la nouvelle Cité judiciaire, aménagée dans l'ancien lycée des Feuillants, est l'occasion d'évoquer l'histoire de ce site.

Avant de devenir une cité judiciaire, le site des Feuillants a en effet connu une toute autre destinée. Penchons nous tout d'abord sur l'origine de ce nom. Les Feuillants étaient des religieux de l’ordre de Citeaux. Ils tiennent leur nom de l'abbaye cistercienne de Notre-Dame de Feuillant dans l'ancien diocèse de Rieux près de Toulouse. En 1615, ils prennent possession d’un vaste terrain situé à Poitiers, près du Clain. Les débuts de la communauté y sont très modestes. La première messe y est ainsi célébrée dans une petite maison en 1619. La construction d'un monastère anime ensuite le site jusqu'en 1699.

De monastère à école

Lors de la Révolution française les moines sont chassés des lieux. La plupart des bâtiments sont alors détruits. Seul un bâtiment en forme de fer à cheval et son préau subsistent. C'est alors que deux poitevines, les demoiselles Chobelet et Bigeu, ont l'idée de racheter en partie les locaux pour y fonder une école. Afin de les aider, elles font appel à la Mère Madeleine Sophie Barat qui a créé un établissement similaire à Amiens. Sous l’impulsion des trois femmes, l’établissement scolaire,qui porte alors le nom de Maison de l’Instruction Chrétienne, se développe à partir de 1806. Dés l'année suivante, une école gratuite est ouverte à 150 petites filles du quartier. Le site prend un nouveau tournant en 1854.

Lycée jusqu'en 2010

L'évêque de Poitiers, Monseigneur Pie, demande aux jésuites d'y construire un collège La pose de la première pierre du collège Saint-Joseph a lieu quatre ans plus tard. Un siècle plus tard, les jésuites quittent l'établissement. Ils le mettent à disposition de l’Évêché de Poitiers. En 1980, l'établissement, qui entre temps est devenu lycée, devient mixte. Il prend alors le nom  de lycée des Feuillants. Au file du temps les bâtiments s’abîment et ne sont plus aux normes en vigueur. En 2009,  la Ville de Poitiers et le Département de la Vienne l'achète pour le rétrocéder  à l’État. Le lycée déménage sur le site du Porteau l'année suivante. Le projet de Cité judiciaire fait alors son chemin sur le site des Feuillants. Les travaux y démarrent en juin 2016. Un peu moins de trois ans plus tard, la toute nouvelle cité judiciaire y écrit de nouvelles pages de l'histoire du site.