Replay du mardi 26 février 2019

Deux villages pour une commune à Charrais

Charrais est une commune de la Vienne qui s'est principalement organisée autour de deux villages.

La commune à longtemps hébergé une importante propriété viticole
La commune à longtemps hébergé une importante propriété viticole © Maxppp - Alexandre MARCHI PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Située à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Poitiers, la commune s'est en effet principalement développée autour du village de Charrais mais également avec celui d'Étables.

Développée autour de l'église

A l'époque gallo-romaine, Charrais est le site d’une villa rattachée à la Tour-Mirandes. Une grande cité gallo-romaine y est implantée aux IIe et IIIe siècles. On dit que c'est l’une des plus importantes du Poitou. L'église paroissiale joue plus tard un rôle important dans le développement du village. Dès le Moyen-Âge, cet édifice religieux dédié à Saint-Martin est au cœur de l'activité de Charrais. À partir du XVe siècle, la paroisse de Charrais s'inscrit dans une autre perspective. Elle marque en effet la frontière entre la province du Poitou et celle de l'Anjou. Une seigneurie assez importante va marquer l'histoire du village pendant des décennies.

Le château comme cœur de bourg

Alors que Charrais s'est développée autour de son église, le village d'Étables a prospéré autour de son château. Situé en plein cœur du village, il est construit en 1433, en pleine guerre de 100 ans. Le seigneur d'Étables souhaite ainsi  procurer un abri à ses sujets. Dans les siècles qui suivent, cette demeure fortifiée est la propriété de riches notables de Poitiers L'un d'entre eux, Nicolas Dumas, va marquer l'histoire de la bâtisse. Vers 1680. il reconstruit ainsi entièrement le bâtiment. Son objectif est alors d'en faire un château agréable, à la mode du temps. Ses armoiries sont d'ailleurs encore visibles de nos jours sur la façade.

L'influence de Bacchus

Les aménagements réalisés au 17 ème siècle sont reconnus à notre époque. Le château est ainsi inscrit au titre des monuments historiques en 1969. Une inscription qu’il doit entre autre à son superbe escalier monumental, à rampes droites soulignées d'une balustrade de pierre, qui se trouve dans l'aile ouest du bâtiment Sur la façade nord, des niches creusées dans le mur, sont dotées de statues L'une d'entre-elles représente un buste de Bacchus. Cette effigie du dieu du vin témoigne de l'histoire ancienne du village. Elle vient ainsi rappeler l'importance de la propriété viticole qui s'y trouvait à une certaine époque.