Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Le cadavre d'un inconnu est découvert dans le Clain à Dissay en jullet 1943.
Le cadavre d'un inconnu est découvert dans le Clain à Dissay en jullet 1943. - Dominique Lusseau. Ville de Dissay

Dissay et l'inconnu de l'acte N° 6

Diffusion du lundi 29 avril 2019 Durée : 2min

La commune de Dissay, dans la Vienne, a été le cadre d'une macabre découverte en 1943.

Au-delà de l'intérêt généalogique, parcourir les documents d'état civil des communes peut parfois révéler des choses surprenantes. Le registre des décès de la Ville de Dissay pour l'année 1943, possède ainsi les traces d'une terrible histoire.

Un décès en plusieurs actes

Sur l'acte  N° 6, qui porte la mention Inconnu, on peut lire.

« Le 27 juillet 1943, à quinze heures, au bief du moulin de la Grève, nous avons constaté le décès d'un individu du sexe masculin dont l'identité n'a pas pu être établie et dont la mort paraît remonter à dix jours. »

L'histoire de ce cadavre d'inconnu découvert dans le Clain aurait pu en rester la. Mais cette sinistre découverte allait en fait se révéler pleine de rebondissements. Un peu plus loin dans le registre, l'acte de décès numéro 9, en date du 19 août 1943, dévoile finalement l'identité du défunt. Il s'agit de René Maurice Léonard Gainard, décédé le 22 juillet à 23 heures.

Règlement de compte  

L'enquête qui a été menée entre l’établissement des deux actes d’état civil a ainsi permis d'en savoir plus. Un rapport de la direction de la Police nationale, en date du 14 août, apporte de précieuses informations. On y apprend que René Gainard, inculpé de Menées communistes a été écroué à la prison de la Pierre Levée à Poitiers. Il s'en est à priori évadé lors d'un transfert par les autorités allemandes  le 7 mai 1943. Son autopsie révèle d'autre part qu'il a été tué d'une balle dans la tête. Le rapport mentionne l'identité de son meurtrier. René Fontanot, lui même arrêté comme communiste et terroriste, avoue le crime, avec la complicité d'un certain Pierrot. L'enquête permet ainsi de déterminer que le crime de Dissay relève d'un règlement de compte dans le milieu de la Résistance.

Un des temps forts de l'Instant Polar

Vous pourrez découvrir toutes les coulisses de ce terrible événement dans le cadre de la seconde édition de l'Instant Polar, qui se déroule à Dissay d'aujourd'hui à samedi. Mercredi, les historiens Jacques Albert et Jacques Pirondeau vous invitent ainsi à une balade sur les lieux mêmes de ce crime, avec lecture des archives judiciaires et policières de l'époque. Rendez-vous à 18 heures devant la salle polyvalente, avenue du Clain, à Dissay.

Le salon Polar / BD / Jeunesse apportera la conclusion de la seconde édition de l'Instant Polar à Dissay - Aucun(e)
Le salon Polar / BD / Jeunesse apportera la conclusion de la seconde édition de l'Instant Polar à Dissay - Ville de Dissay