Toutes les émissions

Histoires du Poitou avec Patrick Sitaud

Du lundi au vendredi à 7h22, Rediffusion à 12h10

Le Vigeant héberge un circuit auto moto, ici, lors du Tour Auto 2011.
Le Vigeant héberge un circuit auto moto, ici, lors du Tour Auto 2011. © Maxppp - Jullian Dominique PHOTOPQR/SUD OUEST TEAMSHOOT

En piste avec l'histoire du Vigeant

Diffusion du mardi 2 avril 2019 Durée : 2min

Le Vigeant, commune de la Vienne qui a accueilli de nombreux réfugiés au milieu du 20 ème siècle, héberge également un circuit dédié aux compétitions auto moto.

Nous sommes à une cinquantaine de kilomètres au sud est de Poitiers. Le Vigeant occupe cette portion de la Vienne depuis des siècles. Une implantation qui pourrait ainsi remonter aux temps préhistoriques. Mais c'est une histoire plus récente que je vais vous raconter. Celle du camp de la Rye. Ses 150 hectares vont vivre au rythme des grands épisodes de l'histoire française de la seconde moitié du 20 ème siècle.

Des  militaires aux réfugiés

Construit  en 1939-1940, ce camp militaire est tout d'abord occupé par le 72ème Régiment d’Artillerie de l'armée française. Les Allemands utilisent ensuite les bâtiments comme hôpital militaire.  Après guerre, La Rye devient un centre pénitentiaire. Son histoire bascule avec la période de décolonisation. Le camp accueille ainsi plusieurs vagues de réfugiés. Au milieu des années 50, à la fin de la guerre d'Indochine, le camp héberge ainsi des familles indochinoises.

Près de 1 000 personnes

Au terme de la guerre d'Algérie en 1962, des familles musulmanes, harkis sont à leur tour accueillies. Le camp compte ainsi jusqu'à près de 1 000 personnes. La Rye devient une véritable petite ville avec une école et un centre professionnel de formation pour jeunes adultes. Le camp ferme ses portes à la fin de l'année 1964. Il abrite ensuite un centre de formation et un centre de réinsertion pour jeunes délinquants. Complètement abandonnés et délabrés, les bâtiments de La Rye sont finalement détruits  en 2013.

Un circuit en vitesse de croisière

Dans un tout autre registre, l'aventure du Circuit du Val de Vienne a marqué les dernières décennies au Vigeant. Réalisé par le Pays Montmorillonnais et financé par plusieurs collectivités territoriales il voit le jour en 1990. Deux ans plus tard, il accueille sa première compétition automobile. Les motos ne tardent pas a emboîter le pas aux autos sur la piste. Depuis, les grands championnats viennent se frotter à l'asphalte du Val de Vienne. Un circuit qui connaît une importante vague de modernisation au début des  années  2010. Des aménagements dont les pilotes du Trophée Tourisme Endurance vont pouvoir se régaler ce week-end.